Pourquoi demander un second avis médical ? MILTIS
le 16/09/2022

Pourquoi demander un second avis médical ?

Chaque patient a le droit de demander un nouvel avis médical dès qu’il le souhaite afin d’obtenir un autre diagnostic sur son état de santé. Que ce soit pour une maladie grave, un problème de santé complexe, un traitement lourd ou simplement pour poser des questions avant une opération, l’objectif du second avis médical est de pouvoir se sentir plus confiant dans la prise de ses décisions et confirmer un diagnostic. A quel moment demander un deuxième avis ? Quelles sont les conditions et les démarches ? Est-ce pris en charge par l’Assurance Maladie et la complémentaire santé ? On fait le point !

Dans quels cas demander un second avis médical ?  

Tout patient qui le juge utile peut demander un deuxième avis pour obtenir un autre diagnostic sur son état de santé. En général, le second avis médical a pour objectif de permettre au patient de pouvoir prendre une décision en toute connaissance de cause pour poursuivre un traitement, réaliser une opération ou pour se rassurer.

Toutefois, il y a certaines situations où le second avis médical est généralement conseillé :

  • Confirmer un diagnostic lorsque les symptômes peuvent évoquer d’autres maladies.
  • La maladie diagnostiquée est complexe : tumeur, cancer, infertilité, maladie des os, maladie du sang, maladie du système nerveux, maladie respiratoire (…).
  • Valider un choix thérapeutique lourd ou une intervention chirurgicale qui présenterait de potentiels risques d’altérer l’état physique ou mental du patient : intervention du dos, opération du cerveau (…).
  • Mieux appréhender le choix des traitements recommandés par son médecin lorsqu’il existe d’autres moyens médicaux.

Dans certains cas, il arrive que ce soit le médecin lui-même qui demande l’intervention d’un autre praticien si le patient lui en donne l’autorisation. Lorsque le diagnostic est difficile à poser ou que la thérapie à mettre en œuvre est complexe, un deuxième avis permet d’aider dans la prise de décision.

Quelles sont les conditions pour obtenir un deuxième avis médical ?

Certaines situations sont incompatibles avec la demande d’un deuxième avis, par exemple lorsqu’il faut intervenir rapidement ou en urgence. Aussi, il faut savoir que le Code de la santé publique considère la demande du second avis médical comme un droit. Par conséquent, le médecin doit obligatoirement proposer la consultation d’un confrère dès que les circonstances l’exigent ou que le patient ou son entourage le demande.

Lorsqu’on décide de demander un deuxième avis, il est conseillé d’informer le premier médecin de son choix car celui-ci connaît bien le dossier et les antécédents. Ainsi, il pourra échanger avec son confrère pour répondre aux éventuelles questions.

Quelles démarches et quels remboursements pour obtenir un deuxième avis médical ?

Le médecin traitant peut orienter son patient vers un autre expert de santé spécialisé pour obtenir un deuxième avis médical et conforter son diagnostic. Cette méthode permet d’être mieux remboursé car elle s’inscrit dans le cadre du parcours de soins coordonnés. Ainsi, la prise en charge se fait directement par l’Assurance maladie et la complémentaire santé du patient.

Il existe également des plateformes de téléconsultation médicale pour consulter un expert de santé en ligne et obtenir un deuxième avis. Cette solution impose au patient de transmettre l’ensemble de son dossier médical (profil, antécédents, informations sur la maladie…) au professionnel de santé depuis la plateforme. Ce service peut être pris en charge par certaines complémentaires santé mais n’est pas remboursé par l’Assurance Maladie.

En effet, quelques mutuelles santé proposent à leurs adhérents de pouvoir consulter un médecin en ligne grâce aux services inclus dans leur contrat. C’est le cas chez MILITS ! Nos adhérents bénéficient d’un accès à la plateforme de téléconsultation MédecinDirect et peuvent ainsi obtenir un second avis médical remis par un expert santé de leur réseau international.

article précédent retour à la liste