Insuffisance cardiaque quels sont les symptômes MILTIS
le 29/09/2022

Comment reconnaître une insuffisance cardiaque ?

L’insuffisance cardiaque est une maladie chronique qui requière un suivi médical régulier ainsi qu’une bonne hygiène de vie pour prévenir l’aggravation et limiter les risques plus graves.

En France, l’insuffisance cardiaque touche 1,5 millions de personnes chaque année, dont 200 000 hospitalisations et 70 000 décès. Les signes de la maladie sont malheureusement peu connus du grand public, c’est pourquoi on estime entre 400 000 et 700 000 le nombre de personnes qui souffriraient d’une insuffisance cardiaque sans le savoir. L’objectif de l’Assurance Maladie est de sensibiliser le grand public sur les risques et les signaux d’alerte afin de prévenir et limiter au maximum les complications liées à la maladie.

Qu’est-ce que l’insuffisance cardiaque ?

On parle d’insuffisance cardiaque lorsque le cœur perd de sa force musculaire et sa capacité de contraction normale. Il ne pompe plus suffisamment de sang pour permettre aux organes de recevoir assez d’oxygène et d’éléments nutritifs responsables de leur bon fonctionnement. Sans prise en charge, dans les cas les plus graves cette maladie peut engager le risque vital.

Si la maladie n’est pas diagnostiquée tout de suite et donc non prise en charge à temps, les patients s’exposent à de graves complications avec un risque accru d’hospitalisation ou pire encore, de décès. C’est pourquoi il est essentiel d’être bien informé afin de prévenir les risques et de repérer les signes d’alerte rapidement.

Les 4 signes d’alerte de l’insuffisance cardiaque

La Société Française de Cardiologie (SFC) et le Groupe Insuffisance Cardiaque et Cardiomyopathie (GICC) s’engagent depuis plusieurs années auprès du grand public pour sensibiliser sur les signaux d’alerte de l’insuffisance cardiaque au travers de plusieurs moyens de communication. Dans le même objectif, l’Assurance Maladie déploie également une campagne de communication à l’échelle nationale pour informer, faire connaître la maladie et les symptômes évocateurs de l’insuffisance cardiaque mais aussi pour encourager la prévention en invitant les patients à consulter leur médecin en cas de doute.

Les 4 signaux d’alerte de l’insuffisance cardiaque sont l’Essoufflement, la Prise de poids, l’Œdèmes, la Fatigue (EPOF) :

  • Un essoufflement inhabituel: des difficultés à reprendre son souffle après l’effort et/ou au repos, par exemple en position allongée.
  • Une prise de poids rapide et importante : 2 à 3 kilos supplémentaires en quelques jours et sans explication.
  • Les pieds et les chevilles gonflés: des œdèmes laissant apparaître la marque de l’élastique de ses chaussettes.
  • Une fatigue excessive: une sensation de fatigue importante en marchant, en montant les escaliers ou en portant des charges.

Si vous ressentez un ou plusieurs de ces symptômes il est primordial de consulter votre médecin généraliste afin d’établir un diagnostic rapide pour tenter de freiner l’évolution de la maladie, en particulier si vous êtes âgé de plus de 60 ans et que vous souffrez d’une maladie chronique.

Prévention et vie au quotidien avec une insuffisance cardiaque

Pour limiter les risques et prévenir l’aggravation de la maladie, il est recommandé de respecter les 4 consignes appelées « EPON » : Exercice physique, se Peser régulièrement, Observation des consultations et traitements, Ne pas trop saler.

Pour gérer l’insuffisance cardiaque au quotidien il convient parfois d’opérer des changements dans ses habitudes de vie (alimentation, activité physique, arrêt du tabac…) pour favoriser un traitement positif de la maladie.

  • Respecter quelques règles alimentaires et modérer sa consommation de sel et d’eau. A lire aussi : Réduire les risques de maladies cardiovasculaires grâce à son alimentation. 
  • Réduire son surpoids mais conserver une alimentation équilibrée et diversifiée.
  • Pratiquer une activité physique régulière sur avis médical et éviter les surmenages.
  • Arrêter de fumer.
  • Diminuer sa consommation d’alcool si besoin.
  • S’autosurveiller : se peser au minimum 2 fois par semaine dans les mêmes conditions et noter son poids ; surveiller la présence d’œdèmes au niveau de ses chevilles et de ses pieds ; évaluer son essoufflement ainsi que sa fatigue régulièrement.

Pour en savoir plus, consultez le dossier consacré à l’insuffisance cardiaque sur le site de l’Assurance Maladie.

article précédent retour à la liste article suivant