Maladie d'Alzheimer ralentir son évolution MILTIS
le 26/11/2021

Alzheimer : peut-on ralentir l’évolution de la maladie ?

La maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative qui se caractérise par une perte progressive de la mémoire et des fonctions cognitives (intellectuelles) conduisant à une totale perte d’autonomie. A ce jour, aucun traitement n’a prouvé son efficacité pour guérir l’Alzheimer et les médicaments destinés à traiter la maladie ne sont plus pris en charge par l’Assurance Maladie car jugés inefficaces par la HAS : Haute Autorité de Santé. Toutefois, il serait possible de ralentir l’évolution de la maladie grâce à un mode de vie sain et adapté qui participerait également à prévenir la maladie.

Ralentir la progression de la maladie d’Alzheimer lorsqu’elle est décelée

L’Alzheimer est une maladie qui ne se guérit pas et qui entraine un dysfonctionnement des connexions entre les neurones, affectant la mémoire, les fonctions cognitives, le langage, le raisonnement (…). 225 000 nouveaux cas sont recensés chaque année et bien que la maladie touche principalement les plus de 80 ans, elle peut aussi survenir beaucoup plus tôt. Aujourd’hui, aucun traitement n’a prouvé son efficacité quant à la guérison de la maladie, mais il serait possible de ralentir son évolution en stimulant les neurones qui ne sont pas encore touchés par l’Alzheimer grâce à des activités simples et bénéfiques, s’appuyant sur les capacités restantes de la personne.

  • Chanter, écouter de la musique.
  • Reprendre le sport ou continuer son activité sportive plusieurs fois par semaine comme la marche ou la danse.
  • Faire des jeux qui stimulent les fonctions cognitives : mots croisés, jeux de plateau, sudoku…
  • Lire ou se faire faire la lecture.
  • Pratiquer des activités qui éveillent les sens et font appels aux capacités d’apprentissage : tricoter, cuisiner, jardiner (…).
  • Tenir un planning.

Les actes de prévention pour prévenir l’apparition de la maladie d’Alzheimer

Les chercheurs estiment que dans un cas sur trois, la maladie d’Alzheimer pourrait être évitée grâce à une prévention adaptée. Cela passe par un mode de vie sain, une stimulation intellectuelle et sociale et une réduction des facteurs de risques qui agissent sur l’état cérébral. Ces actions préventives sont recommandées par le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) et peuvent s’appliquer à tout âge.

Adopter un mode de vie sain et pratiquer des activités stimulantes pour le cerveau

  • Avoir une alimentation saine et équilibrée type régime méditerranéen : composée de nutriments essentiels au bon fonctionnement du cerveau, avec des produits frais et de saison : fruits, légumes, légumineux, viande, œuf, poisson, céréales, oléagineux, sucres naturels (…)).
  • Pratiquer une activité physique régulière pour lutter contre la sédentarité. Quelle soit douce ou intense, le sport apporte de nombreux bénéfices aux fonctions cérébrales.
  • S’adonner à des activités intellectuelles qui stimulent le cerveau et augmentent la réserve cognitive.

Réduire les facteurs de risques vasculaires

  • Limiter sa consommation d’alcool et éviter de fumer.
  • Se faire dépister et traiter si besoin pour une hypertension artérielle ou pour le diabète.

Surveiller sa consommation de médicament

  • Eviter ou limiter la prise des médicaments qui interagissent avec la mémoire et les médicaments anticholinergiques listés comme inappropriés chez les personnes âgées. (Sous réserve de l’avis du médecin traitant).

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site France Alzheimer : les principes de prévention de la maladie d’Alzheimer.  


Parce que prendre soin de sa santé passe également par une bonne couverture santé et des remboursements renforcés, la mutuelle MILTIS vous propose ses 2 contrats de complémentaire santé, Luminéis et Calibris, adaptés à vos besoins et à votre profil. Simulez vos remboursements en ligne en remplissant votre devis gratuitement !

demande de devis plusieurs produits - Mutuelle Miltis

article précédent retour à la liste article suivant