Mon Guide Santé Individuelle

Quelle prise en charge pour l’opération myopie ?

Posté le 3 septembre 2013 9:53 Imprimer Envoyer par email Partager sur

En 2050, une personne sur deux sera myope d’après les dernières études, soit 48,5 milliards d’individus dans le monde.

La myopie

La myopie est un trouble de l’œil qui vous donne une mauvaise vision de loin. En d’autres termes, cela signifie que la convergence des rayons lumineux dans l’œil se fait avant la rétine. Les causes : l’œil est long ou la cornée a une courbure anormale.

Les conditions pour se faire opérer

On peut se faire opérer à partir de 18 ans mais il est conseillé d’attendre d’avoir 20-25 ans.

L’opération peut avoir lieu seulement si la myopie est stabilisée, c’est-à-dire que la vue n’a pas changée depuis minimum un an.
Les enfants, les adolescents, les personnes âgées, et les femmes enceintes ne sont pas opérés car ils sont sujets à des changements de vue plus ou moins fréquents.

La chirurgie réfractive

Les trois techniques de chirurgie réfractive les plus couramment utilisées sont :

  • le laser excimer : on enlève une couche superficielle de la cornée à l’aide d’un instrument et du laser. Généralement réalisé sur les myopies faibles et moyennes.
  • le lasik : on modifie la cornée également en utilisant un appareil, le microkératome, qui soulève le capot de la cornée pour exposer l’œil au laser excimer. Principalement utilisé pour myopies plus fortes.
  • la pose d’anneaux cornéens : on aplatit la cornée en mettant des anneaux dans son épaisseur. Contrairement aux deux autres chirurgies c’est une intervention réversible et elle est beaucoup moins utilisée.

Il existe d’autres techniques : l’ablation du cristallin clair, la kératotomie radiaire qui n’est quasiment plus utilisée au profit des deux autres techniques au laser, et l’implant myopique qui consiste à introduire une lentille dans l’œil.

Prix et remboursements

Le prix est variable en fonction notamment de la chirurgie réalisée, du patient, de sa vue, et du chirurgien. On estime que le prix est compris entre 700€ et 1800€. Il est toutefois recommandé de se renseigner auprès de son chirurgien.

La Sécurité sociale ne prend pas en charge la chirurgie réfractive et il en est de même pour une opération visant à corriger la myopie. Ainsi, pour bénéficier d’un remboursement, vous devez souscrire à une complémentaire santé.

Afin de renforcer vos remboursements, la mutuelle Miltis vous propose le pack Optique/Dentaire.

Source : Syndicat National des Ophtalmologistes de France (SNOF)

devis immédiat complémentaire santé

Nos autres guides