;

Quel remboursement pour un appareil auditif ?

Divers stock

Des millions de français sont atteints de gênes auditives. Cependant, très peu vont consulter un ORL ou porte une audioprothèse. En effet, cette dernière est perçue comme un appareil destiné aux personnes âgées et dont les prix sont très élevés. Et pourtant, l’audition ne s’améliore pas si l’on ne fait rien.

Problème d’audition

Le principal problème qui mène au port d’un appareil auditif est la perte d’audition, à une ou aux deux oreilles.

La maladie la plus fréquente est la baisse de l’audition due au vieillissement : c’est ce qu’on appelle la presbyacousie. Elle concerne généralement les personnes âgées de plus de 60 ans. Au-delà du facteur de l’âge, cette maladie peut être due à une exposition à des niveaux sonores élevés au cours de sa vie ou à l’hérédité. La seule solution pour lutter contre la perte d’audition est le port d’une prothèse auditive externe qui agira sur l’amplification du son.

Au-delà de l’aspect auditif, la perte de l’audition peut avoir un impact sur la vie sociale des personnes, en particuliers chez les adultes et chez les seniors dont l’isolement est courant.

Consultation chez l’ORL

La consultation chez l’ORL (oto-rhino-laryngologiste, spécialiste du nez, des oreilles et de la voix) fait généralement suite à un rendez-vous chez son médecin traitant. Comme pour toute consultation médicale, l’ORL vous fait passer des examens afin d’identifier les symptômes et/ou la maladie. C’est l’ORL qui vous prescrira le port d’une audioprothèse si besoin.

Audioprothésiste et appareil auditif

L’audioprothésiste

Un diplôme d’audioprothésiste est nécessaire pour en exercer le métier.

L’audioprothésiste est à l’écoute de la personne et la conseille au mieux sur l’appareillage selon les besoins et le problème. Il prendra l’empreinte du conduit auditif, s’occupera du réglage, de l’évaluation de l’efficacité, etc. afin que l’audioprothèse soit adapter le mieux possible à la personne. Il est normal que les réglages nécessitent plusieurs visites car ils varient d’un individu à l’autre. Mais rassurez vous, ces visites sont gratuites.

L’appareil auditif

On distingue habituellement deux modèles d’appareils auditifs :

  • Intra-auriculaire : il se place à l’intérieur de l’oreille et est moulé pour épouser la forme de l’oreille. Sa taille peut être plus ou moins petite.
  • Contours d’oreille : il est composé d’un tube qui se place derrière l’oreille et est adapté pour tous les types de surdité. Il en existe plusieurs types :

• « Fermés » : le tube est relié à un embout moulé à l’oreille.

• « Ouverts » : le tube n’est plus relié à un embout mais à un tube fin.

• « avec écouteur dans le conduit » : l’appareil ressemble aux contours d’oreille ouverts sauf qu’il est plus petit car le micro n’est pas situé dans le tube derrière l’oreille mais dans le tube fin à l’intérieur.

Prix et remboursements

Le prix d’une audioprothèse varie entre 750€ et 2 000€. La Sécurité sociale prend en charge une partie des dépenses liées à l’audition. Elle rembourse la consultation chez l’ORL sous conditions : si elle s’inscrit dans le parcours de soins ou si l’ORL est conventionné.

Quel que soit l’âge, les prothèses auditives sont remboursées sur prescription et à hauteur de 60% du tarif de référence de la Sécurité sociale. Cependant, ce tarif varie si vous avez plus ou moins de 20 ans ou si vous êtes déficient auditif et souffrant de cécité.

Pour les personnes de plus de 20 ans, le tarif de référence est fixé à 199,71€. Pour les personnes de moins de 20 ans, le tarif de référence varie entre 900€ et 1 400€ selon la classe de l’appareil (la classe, allant de A à D, détermine la gamme du produit).

Pour les personnes souffrant de déficience auditive ou de cécité, le tarif varie entre 900€ et 1 400€ selon la classe de l’appareil.

Les accessoires comme les écouteurs, les embouts auriculaire, etc. sont remboursés à hauteur de 60% sur la base des tarifs de référence (retrouvez les tarifs sur le site de l’Assurance maladie). Les frais d’entretien comme le changement d’une pile sont aussi remboursés à hauteur de 60% sur la base d’une allocation forfaitaire annuelle fixée à 36,59€ par appareil.

Une complémentaire santé peut venir compléter le remboursement de la Sécurité sociale.

Vous êtes à la recherche d’une complémentaire santé ?devis immédiat complémentaire santé

guide précédent retour à la liste