La naturopathie

Posté le 5 juin 2014 10:32 Imprimer Envoyer par email Partager sur

La naturopathie prend ses origines dans l’Antiquité et notamment avec Hippocrate. Mais c’est au 19ème siècle aux États-Unis qu’elle prend sa forme moderne.

Définition

La naturopathie est une pratique complémentaire à la médecine conventionnelle utilisée pour maintenir une bonne santé en adoptant des moyens naturels comme une certaine hygiène de vie (diététique, relaxation, musculation, thalassothérapie, etc.) et en utilisant les bienfaits de la nature (les plantes, le soleil, etc.).

La naturopathie n’est pas reconnue par la loi française mais elle n’est pas interdite, car aucun texte ne précise son statut et celui du naturopathe. Elle est souvent définie et inscrite comme faisant partie « des soins non réglementés ».

Le naturopathe

Le naturopathe est un professionnel de la santé dit éducateur de la santé. Il utilise des techniques naturelles, fait essentiellement de la prévention auprès de ses consultants en leur donnant des conseils sur la santé et l’hygiène de vie.

Le naturopathe a réalisé une formation dans une école ou dans un institut. Ce ne sont pas des médecins, ils ne peuvent donc pas faire de diagnostic, prescrire de médicaments, ou encore traiter les maladies. Une majorité de naturopathes sont adhérents à l’OMNES (l’Organisation de la Médecine Naturelle et de l’Éducation Sanitaire). Elle a établi une charte professionnelle, un code déontologique et d’autres cadres réglementaires. Elle répertorie également les praticiens (dans le registre des Naturopathes de France) et donne un label à certains.

Quelles pratiques ?

Le naturopathe peut se spécialiser. Les trois domaines principaux sont :

  • Le bilan naturopatique : pratique de l’iridologie (observation de l’iris), la psychophysiologie, la biologie nutritionnelle, et la morphologie.
  • L’hygiène naturelle : diététique, nutrition, méthodes alimentaires…
  • La phytologie : utilisation des plantes dont l’aromathérapie et l’homéopathie.

D’autres existent comme l’hydrologie (méthodes qui utilisent l’eau), l’utilisation de la lumière (la luminothérapie), des techniques manuelles (la chiropractie), la réflexologie, la biothérapie, techniques énergétiques.

Consultation chez le naturopathe

En général, ce qui mène à consulter un naturopathe est la volonté d’améliorer son hygiène de vie mais ce peut être aussi pour répondre à des troubles fonctionnels diagnostiqués par un médecin comme le sommeil, le stress, la déprime, etc.

Lors de la consultation, le naturopathe commencera par une discussion permettant de mieux vous connaitre : votre santé (antécédents, traitements, …), votre mode de vie (habitudes alimentaires, pratiques sportive, environnement vie, etc.). Ensuite, il fera un bilan naturopathique qui permet d’évaluer l’énergie vitale de la personne à travers un questionnaire et des examens physiques (bilan énergétique, prise de pouls,…), et de déterminer s’il peut apporter une solution à la personne ou s’il est préférable qu’elle consulte un médecin. De plus, le naturopathe évaluera vos motivations. Enfin, il établit un programme d’hygiène vitale dans lequel il donnera des conseils personnalisés et adaptés.

Nos autres guides