La chiropractie

La chiropractie, dite aussi chiropraxie ou chiropratique, prend son origine aux États-Unis à la fin du 19ème siècle où elle est encore actuellement très pratiquée. C’est une profession reconnue et légale en France depuis mars 2002 et qui est réglementée depuis janvier 2011.

Définition

La chiropractie est une pratique dont l’expertise porte particulièrement sur la colonne vertébrale. Elle prévient, diagnostique et traite les problèmes liés à l’appareil neuro-musculo-squelettique.

La distinction entre la chiropractie, l’ostéopathie et l’étiopathie n’est pas toujours faite. En effet, ces trois disciplines se ressemblent mais elles ont une approche différente dans leur diagnostic, leur thérapie, et dans les manœuvres thérapeutiques. Elles se distinguent aussi par leur histoire et leur formation.

Quels problèmes ?

La chiropractie est utilisée comme moyen préventif et contre :

  • les problèmes liés à la colonne vertébrale : douleurs au dos, aux articulations, musculo-squelettiques,
  • les migraines,
  • les troubles au niveau de l’appareil locomoteur comme les contractures, les limitations de mouvement, etc.

C’est une des disciplines qui a l’avantage de pouvoir s’adresser à tous, c’est-à-dire aussi bien aux femmes enceintes, qu’aux enfants, aux seniors ou encore aux sportifs. Il existe cependant certaines contre-indications pour les personnes souffrant de maladies cardio-vasculaires, de maladies osseuses et de tumeurs.

Quelles pratiques ?

C’est une pratique essentiellement manuelle. Le chiropracteur réalise des manipulations vertébrales, appelées l’ajustement chiropratique, et des actes de mobilisation. Il peut accompagner ces techniques d’instruments comme une table de flexion-distraction.

Comment se déroule une séance ?

Le chiropracteur commence par interroger le patient (santé, pratiques, vie…) et réalise un examen physique (réflexes, orthopédie, palpation osseuse, etc.). Certains examens complémentaires peuvent être demandés comme une radio ou une analyse de sang.

Ce processus lui permet de faire un diagnostic et de définir les actes appropriés pour répondre aux troubles du patient.

Prix et remboursements

Le prix de la séance peut varier entre 35€ et 70€, sachant qu’il est souvent recommandé d’effectuer plusieurs séances pour profiter au mieux des bénéfices de cette médecine douce.

Malheureusement, cette pratique n’est pas remboursée par la Sécurité sociale. Mais rassurez-vous, la mutuelle Miltis vous propose de percevoir le remboursement de vos séances en souscrivant au pack optionnel Bien-être.

Demandez un devis immédiat de complémentaire santé - Miltis

retour à la liste