La luminothérapie

Définition

La luminothérapie est une technique utilisée en médecine douce car il a été constaté que la lumière est importante pour l’Homme aux niveaux psychologique et biologique.

La luminothérapie consiste à s’exposer devant une source de lumière artificielle (des lampes) s’apparentant à celle du soleil.

Ses effets

La lumière entre par la rétine pour être transmise au cerveau. Cela agit au niveau de la glande pinéale et donc sur les hormones (notamment sur la mélatonine appelée communément l’hormone du sommeil) et/ou au niveau des neurotransmetteurs comme la sérotonine, qui a un effet sur la dépression. L’action de la lumière sur ces zones du cerveau n’est pas prouvée à 100% mais des effets sont observés.

La luminothérapie comporte certains risques et effets secondaires. Par exemple les premières séances peuvent provoquer des maux de têtes, des irritations oculaires, ou rendre irritable, etc. Tout comme le fait de rester trop longtemps exposé à cette lumière.

C’est pourquoi il est important de prendre en compte et respecter les indications relatives à la luminothérapie, le mieux étant de consulter un spécialiste.

Pour quels problèmes ?

La luminothérapie est un traitement utilisé chez les personnes ayant des problèmes au niveau du sommeil comme le décalage horaire, les insomnies, un mauvais rythme, etc.

Elle est également utilisée chez les personnes souffrant de dépression saisonnière. En effet, l’hiver est une saison où les jours sont courts et où l’on voit peu les rayons du soleil,  en particulier dans les pays nordiques. Le but est de régler l’horloge biologique interne. La luminothérapie traite aussi les adultes et les personnes âgées dépressifs.

Elle participe à la guérison d’autres troubles : le « baby-blues », le syndrome prémenstruel, des maladies comme Alzheimer et Parkinson, et d’autres.

Contre-indications : faire attention à l’usage de luminothérapie si on présente des maladies de la peau, oculaires, psychologiques et psychiques (par exemple, l’herpès, la cataracte, l’autisme, etc.) ou si on est sous traitement photo-sensibilisant.

Où et comment bénéficier d’une luminothérapie ?

Il est préférable de consulter un spécialiste en luminothérapie qui vous interrogera sur votre état de santé et vos antécédents, et qui déterminera la nécessité ou non de cette thérapie. Plusieurs médecins (généraliste, neurologue, etc.) peuvent prescrire des séances de luminothérapie, y compris les spécialistes de la santé comme le naturopathe.

Il est conseillé de faire des séances plutôt le matin (pour ne pas perturber l’horloge interne). Le nombre de séances, sa nature, sa durée (30 minutes à 2h), la luminosité de la lampe varient d’une personne à une autre. Elles se déroulent dans le cabinet d’un spécialiste ou chez soi.

Si on pratique des séances à son domicile,  il important d’acheter du matériel de qualité et de s’informer préalablement sur son utilisation.

Prix et remboursements

Le prix d’une séance de 30 minutes se situe entre 10€ et 15€.

Le prix d’une lampe de luminothérapie (sans UV) est compris en moyenne entre 100€ et 500€.

Les séances et la lampe ne sont pas remboursées par la Sécurité sociale.

retour à la liste