;

LA DMLA : Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age

Durchblick im Alter

Définition

La Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age, plus connue sous l’acronyme « DMLA », est une maladie chronique de la rétine qui débute après l’âge de 50 ans. Elle touche la zone centrale de la rétine (appelée « Macula » sur le schéma ci-dessous) qui transmet plus de 90% de l’information visuelle au cerveau. La DMLA entraîne une perte progressive de la vision centrale. En revanche, les visions périphériques et latérales sont intactes.

En cas de DMLA, vous devrez consulter régulièrement votre ophtalmologiste pour contrôler l’évolution de la maladie.

Schéma de l’oeil humain

oeil macula DMLA

Il existe deux sortes d’évolution de la DMLA :

  • la DMLA « sèche » ou atrophique : elle évolue lentement et mène systématiquement à une baisse sévère de la vue. C’est la forme la plus plus fréquente de DMLA.
  • la DMLA « humide » ou exsudative : elle se caractérise par la formation de nouveaux vaisseaux sous la rétine. La vision devient gênée.

Symptômes et traitements

Après 50 ans, si vous avez tendance à ressentir un manque de lumière pour lire ou pour écrire, que vous distinguez de moins en moins bien les détails, et que les lignes droites ne le sont plus tellement, vous souffrez peut-être de DMLA. Parfois, une tache noire ou grise peut apparaître devant l’œil, gênant votre vision centrale.

Pour la DMLA « sèche », il n’existe aucun traitement permettant de la guérir définitivement. En revanche, la rééducation visuelle peut réduire l’évolution de la maladie et diminuer la gêne provoquée par les symptômes.

Pour la DMLA « humide », l’ophtalmologiste peut prescrire des traitements comme des injections intravitréennes.

A savoir : les deux yeux n’ont pas systématiquement la DMLA. Cela varie d’une personne à l’autre, sans explication particulière. C’est pour cette raison que le suivi d’un ophtalmologiste est indispensable.

Quel médecin faut-il consulter ?

Si vous souffrez d’un ou plusieurs des symptômes cités précédemment, consultez un ophtalmologiste. Il est le seul spécialiste à pouvoir poser le diagnostic d’une DMLA ou d’une autre maladie de l’œil. Il fait passer des tests d’acuité visuelle au patient, notamment à l’aide de la grille d’Amsler (PDF). Concrètement, il faut regarder le point noir placé au centre de la grille. Si, la feuille n’est pas blanche et/ou les lignes ne sont pas droites et/ou la tache au centre est imposante et difforme, c’est un signe alarmant de possible DMLA.

Voir aussi :

Journées nationales d’information et de dépistage de la DMLA

guide précédent retour à la liste guide suivant