Prevention dépisatge du cancer colorectal 2020 Miltis
le 04/03/2020

Prévention : dépistage du cancer colorectal 2020

En ce mois de prévention pour le dépistage du cancer colorectal ou cancer du côlon-rectum, la mutuelle Miltis souhaite alerter sur l’importance du dépistage. Ce cancer qui touche principalement les femmes et les hommes âgés de 50 à 74 ans peut être rapidement détecter grâce au test immunologique. Qu’est-ce que le cancer colorectal et comment se faire dépister ? On vous dit tout.

Qu’est-ce que le cancer colorectal ? 

Il faut savoir que le cancer colorectal touche chaque année près de 43 000 personnes et provoque 17 000 décès par ans. Néanmoins, s’il est détecté rapidement, il se guérit 9 fois sur 10. Il se caractérise généralement par l’apparition d’un polype situé sur la paroi interne du colon et du rectum. Ce polype risque de grossir avec le temps et atteindre le stade du cancer s’il n’est pas détecté à temps. Fort heureusement, depuis 2015, il existe une solution efficace pour prévenir l’apparition du cancer ; se faire dépister grâce au test immunologique !

Il est possible de détecter le cancer au stade de débutant grâce au dépistage. On peut prévenir l’apparition des symptômes, tout en augmentant les chances de guérison du patient. Dans certains cas, le dépistage permet également de détecter un polype et de le retirer avant qu’il ne devienne cancérigène.

Vidéo Youtube réalisée par l’Institut National du Cancer : Cancer colorectal : pourquoi se faire dépister ?

Comment se faire dépister ? 

Le test immunologique est remis par le médecin traitant après une consultation ayant pour but de valider que le patient ne présente pas de risques particuliers nécessitant un suivi adapté. Il est à réalisé tous les 2 ans chez la femme et l’homme âgés de 50 à 74 ans, plus susceptibles d’être atteint par ce cancer.

Le dépistage permet de détecter la présence de sang humain dans les selles. En effet, certains polypes ou cancers provoquent des saignements, souvent minimes et la plupart du temps impossibles à détecter à l’œil nu. C’est pourquoi, grâce au test immunologique, il est possible de relever ces anomalies sanguines afin de les traiter rapidement.

En quoi consiste le test immunologique pour dépister le cancer colorectal ?

Le test immunologique est à réaliser chez soi. Il consiste à prélever un échantillon de selles qui devra être envoyé au laboratoire de biologie médicale. L’adresse est indiquée sur l’enveloppe fournie avec le test.

Si le test s’avère positif (4,5% des cas), cela ne signifie pas que le patient est atteint d’un cancer. Mais qu’une trace de sang a été détectée dans ses selles. Auquel cas, il devra réaliser une coloscopie qui servira à détecter d’éventuelles lésions du colon ou du rectum qui seront traitées par la suite.

Vidéo Youtube réalisée par l’Institut National du Cancer : Dépistage du cancer colorectal  : qui, quand, comment ?

N’oubliez pas ! Adressez-vous à votre médecin traitant si vous ne recevez pas de courrier ou si celui-ci ne vous a pas encore alerté sur la réalisation du dépistage.

article précédent retour à la liste article suivant