;

Les bienfaits des huiles essentielles et de l’aromathérapie

huiles essentielles seniors

Qu’est-ce que l’aromathérapie ?

L’aromathérapie est ce qu’on appelle une « médecine douce ». Elle consiste à utiliser les plantes et leurs essences pour soigner certains maux.

Qu’appelle-t-on « huiles essentielles » ?

Les huiles essentielles sont des substances extraites à partir de plantes. Elles sont liquides et ont pour caractéristique de s’évaporer à l’air libre. Certains composants des huiles extraites peuvent être reconstitués ou enlevés pour obtenir un produit le plus efficace possible.

Pour éviter d’irriter la peau, les huiles essentielles sont régulièrement mélangées à des huiles végétales telles que les huiles d’amande douce, d’abricot, de noix ou encore d’olive.

L’utilisation des huiles

Elles peuvent être utilisées :

  • par voie orale avec des comprimés ou des gouttes diluées dans de l’eau,
  • par voie rectale comme les suppositoires,
  • par voies respiratoires grâce aux diffuseurs d’huiles essentielles,
  • par massage, masque, applications cutanées.

Les huiles essentielles sont connues pour leurs bienfaits sur les douleurs, la circulation du sang et la digestion. Elles peuvent aussi servir comme désinfectants ou anti-inflammatoires.

Quelles huiles pour quelles maux ?

Chaque huile essentielle a des vertus différentes et n’agit pas pour toutes les pathologies. N’hésitez pas à questionner un pharmacien pour savoir quelles huiles utiliser pour telle ou telle pathologie.

La menthe poivrée est souvent utilisée en aromathérapie et en kinésithérapie pour rafraîchir la zone douloureuse. Elle est aussi inhalée en cas de sinusite, laryngite ou rhinite.

Les huiles essentielles agissent aussi sur les neurones grâce à l’olfaction(1) et permettent d’agir sur les troubles de la mémoire. Elles éveillent les personnes âgées et les aident à rester en contact avec leur entourage.

Quels médecins consulter ?

Pour tout connaître des huiles essentielles et savoir quelles sont celles qui peuvent avoir des effets bénéfiques sur le corps, il est recommandé de consulter un naturopathe, une aromathérapeute ou encore un pharmacien.

A savoir : l’aromathérapie, comme une grande majorité des médecines douces, n’est pas remboursée par la Sécurité sociale. Miltis, pour répondre à vos besoins, vous rembourse jusqu’à 5 séances par an, à hauteur de 25 euros la séance. Découvrez le pack Bien-Etre.

Voir aussi :

L’aromathérapie

Les médecines douces

(1)Olfaction : synonyme d’odorat, fonction qui permet aux odeurs d’être perçues par le cerveau.

guide précédent retour à la liste