Prévention et dépistage du cancer du sein institut national du cancer MILTIS
le 01/10/2020

Prévention et dépistage du cancer du sein : se faire dépister peut vous sauver !

En France, le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez la femme avec 59 000 nouveaux cas diagnostiqués chaque année et 12 000 décès par an. Il représente la principale cause de mortalité chez les femmes par cancer. Cependant, toutes les femmes peuvent agir pour réduire les risques grâce au dépistage, car en se faisant dépister régulièrement, les chances de détecter le cancer du sein à temps sont plus élevées.

Grâce au programme de dépistage du cancer du sein instauré par les Autorités de santé depuis 2004, l’institut national du cancer sensibilise chaque année les femmes de 50 à 74 ans à adopter les bons gestes en se faisant dépister.

Pourquoi se faire dépister contre le cancer du sein ?

Tous les ans, ce sont 59 000 nouveaux cas de cancer du sein qui sont détectés chez la femme en France. Afin de prévenir les risques et pour repérer une éventuelle maladie avant l’apparition des premiers symptômes, toutes les femmes sont invitées à réaliser un examen clinique des seins par palpation dès l’âge de 25 ans. A partir de 50 ans et jusqu’à 74 ans, un dépistage du sein par mammographie (examen radiologique) est recommandé tous les 2 ans par le programme de dépistage français, pour les femmes dont le seul facteur de risque est l’âge. En effet, selon le niveau de risque (moyen, élevé, très élevé), les examens de dépistages peuvent être plus fréquents. Plus le cancer sera détecté tôt, plus les chances de guérison seront élevées.

Ce qu’il faut savoir 

  • Près de 80% des cancers du sein surviennent chez la femme après 50 ans.
  • Le premier facteur de risque lié au cancer du sein est l’âge. Ensuite le mode de vie puis les antécédents familiaux et personnels.
  • Après 74 ans, le dépistage du cancer du sein doit être examiné au cas par cas avec son médecin.

Comment se déroule l’examen ?

La patiente reçoit un courrier postal qui l’invite à réaliser un examen de prévention du cancer du sein, pris en charge à 100% par l’Assurance Maladie. Lors de l’examen, le dépistage du cancer du sein se déroule en 2 étapes.

  • La première consiste à réaliser un examen radiologique des seins appelé mammographie. Il est pratiqué avec un « mammographe », un appareil de radiologie dédié.
  • La seconde repose sur un examen clinique des seins effectué par le radiologue. Le but du second examen est de repérer de potentielles anomalies qui n’auraient pas été détectées lors de la mammographie.

Après l’examen, le radiologue délivre un premier résultat. Si la mammographie et l’examen clinique ne montrent aucune anomalie, par sécurité, une seconde lecture sera réalisée avec un autre radiologue dans un délai de 2 semaines. Si un problème devait être détecté (dans plus de 90% des cas, la seconde lecture confirme le résultat normal), la patiente sera recontactée pour réaliser des examens complémentaires.

Bon à savoir

  • L’examen de prévention n’inclut aucune avance de frais et est intégralement remboursé par la Sécurité Sociale.
  • Il est possible de réaliser une mammographie même avec des prothèses mammaires.
  • Si la dernière mammographie date de moins de 2 ans, il n’est pas nécessaire d’effectuer un nouvel examen dans l’immédiat. Il faudra simplement le mentionner en réponse au courrier et une prochaine invitation sera envoyée à la date en question.

Le dépistage du cancer du sein : à quoi ça sert ? par l’Institut national du cancer


La mutuelle MILTIS vous propose ses deux contrats santé adaptés à vos besoins, avec des renforts sur les soins de santé qui comptent vraiment pour vous : optique, dentaire, audiologie, hospitalisation et soins courants. Choisissez entre la garantie santé Luminéis pour tous et la garantie santé Calibris adaptée aux seniors et retraités. Réalisez votre devis mutuelle en ligne dès maintenant !

demande de devis plusieurs produits - Mutuelle Miltis

article précédent retour à la liste article suivant