La Région Auvergne-Rhône-Alpes lance sa propre mutuelle régionale

Ma Mutuelle Région Auvergne-Rhône-Alpes

Dans une démarche novatrice et engagée en faveur de la santé de ses habitants et à l’initiative du président du Conseil Régional, Laurent WAUQUIEZ, la Région Auvergne-Rhône-Alpes a pris l’initiative de lancer sa propre mutuelle régionale avec le dispositif Ma Mutuelle Région Auvergne-Rhône-Alpes (AURA) 

Cette démarche vise à offrir une couverture santé plus complète, plus accessible et moins chère, répondant aux besoins spécifiques de la population locale. Cette décision reflète l’engagement de la région envers le bien-être de ses résidents et ouvre la voie à de nouvelles perspectives dans le domaine de la protection sociale.

Permettre l’accès aux soins de santé à plus grande échelle pour les habitants de la région AURA

Aujourd’hui, environs 300 000 personnes ne bénéficient pas d’une mutuelle santé dans la région. Cela représente 4 % de la population du territoire. Certaines catégories de population sont d’ailleurs plus touchées que d’autres, comme les jeunes et les séniors.

Ce constat est également porté par le président de la Région Auvergne-Rhône- Alpes, Laurent Wauquiez. Il explique « qu’aujourd’hui, avec les décisions gouvernementales qui aboutissent à dérembourser toute une série de soins, un grand nombre de familles sont en décrochage et doivent renoncer à des soins, particulièrement des soins dentaires. » Par conséquent, la problématique de l’accès à des soins de santé de qualité demeure un défi capital.

Face à cette réalité, la Région Auvergne-Rhône-Alpes a décidé d’agir en lançant sa propre complémentaire santé. Cette initiative s’inscrit dans un contexte où les besoins liés à la santé évoluent et où la quête de solutions novatrices est devenue une priorité. Pour ce faire, une demande d’intérêt a été adressée à diverses mutuelles pour proposer un dispositif de santé qui répondent aux attentes et aux besoins de la population.

Quels sont les objectifs de la mutuelle régionale ?

La création de cette offre de complémentaire santé régionale vise à atteindre plusieurs objectifs :

  • Un accès financier : En proposant des cotisations santé adaptées à la réalité économique locale, la région ambitionne de rendre la couverture santé plus accessible à un plus grand nombre de personnes.
  • Répondre aux besoins des habitants : En proposant des formules qui répondent aux besoins de santé spécifiques des habitants de la région.
  • Miser sur des partenariats locaux : En s’appuyant sur des partenariats avec des professionnels de santé locaux, le projet favorise un réseau de soins de proximité permettant de renforcer le lien entre les assurés et les prestataires de santé.
  • Apporter une attention particulière aux soins dentaires : A la suite de la diminution des remboursements sur les soins dentaires depuis octobre 2023, la Région va proposer que l’ensemble des habitants bénéficient d’un examen bucco-dentaire pris en charge 1 fois par an.
  • Diminuer le reste à charge des soins post-cancer : Aujourd’hui, le reste à charge sur les soins essentiels après un cancer est encore trop important. La Région va œuvrer  pour qu’une prise en charge optimale soit proposée à un certain nombre de soins dits « esthétiques » comme les prothèses capillaires semi-naturelles, les crèmes anti-démangeaisons etc.

Quels sont avantages pour les futurs adhérents ?

Les adhérents à cette offre de garantie régionale vont bénéficier de plusieurs avantages, tels que :

  • Des tarifs compétitifs : L’objectif de ce nouveau contrat est de proposer des garanties à des tarifs compétitifs, inférieurs à 20 % de ceux du marché pour garantir un accès maximal aux offres.
  • Des garanties adaptées et renforcées : Les offres ont été conçues en tenant compte des spécificités de la région, offrant ainsi des garanties adaptées à chaque besoin. C’est pourquoi, 3 niveaux de garanties seront proposés.
  • Des services personnalisés : La proximité avec les adhérents et les partenaires locaux permettra de proposer des services personnalisés, favorisant une prise en charge plus efficace.

Quels impacts sur le tissu économique local ?

Au-delà des avantages directs pour les assurés, la création de la complémentaire santé régionale aura des retombées positives sur le tissu économique local. En encourageant les partenariats avec les professionnels de santé de la région, ce projet contribue au dynamisme économique en favorisant la collaboration entre les acteurs locaux.

Un appel à manifestation lancé auprès des acteurs du secteur

Pour marquer le lancement du dispositif, un appel à manifestation d’intérêt a été lancé auprès de plusieurs acteurs du secteur. L’objectif étant de proposer un contrat de complémentaire santé responsable avec :

  • 3 niveaux de garanties,
  • Un tarif basé sur l’âge et identique sur tout le territoire,
  • Une augmentation tarifaire limitée dans le temps,
  • Une prise en compte des priorités de santé publique de la région, notamment autour de la prévention.

 

En effet, face au contexte économique et juridique, les tarifs proposés par les structures devront être le plus stables possible afin de limiter les augmentations brutales. Les opérateurs qui répondront à l’ensemble des critères attendus deviendront les partenaires de la Région et proposeront leurs offres « Ma Mutuelle Régionale » sur l’ensemble du territoire.

L’offre sera disponible courant de l’été 2024 et sera ouverte à tous les habitants du territoire, sans limite d’âge, ni condition de revenu et sans questionnaire médical. L’objectif du dispositif est d’atteindre plusieurs dizaines de milliers de personnes d’ici 3 ou 4 ans.

Avec le lancement de ce projet, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, démontre son engagement envers le bien-être de sa population. Cette initiative marque un nouveau départ pour les collectivités territoriales concernant l’accès aux soins de santé. Cette offre de santé régionale propose une solution adaptée et inspirante pour améliorer la santé des habitants.

Vous êtes intéressé par la mutuelle régionale Auvergne-Rhône-Alpes ? Remplissez votre formulaire pour être contacté par nos conseillers Miltis. 

Crédit photo © Kylian Debbache