;

Personnes âgées et maintien au domicile : est-ce une bonne idée ?

maintien a domicile senior

La sécurité avant tout

Le maintien à domicile peut être envisagé si la maison est suffisamment sécurisée pour permettre au senior de continuer de vivre chez lui. Des aménagements seront indispensables pour assurer une sécurité optimale : lit médicalisé, douche adaptée, monte-escalier, alarme…

Grâce à l’évolution constante des technologies, de nombreux équipements comme l’ordinateur et le téléphone portable permettent de garder contact facilement avec les proches. Ainsi, en cas de problème ou de besoin, il suffit d’un clic ou deux pour joindre la personne de son choix (proche, médecins, urgences…).

La multitude d’objets connectés mis à la disposition de tous, y compris des seniors pour contrôler leur santé, facilite le maintien à domicile. Contrôler son taux de glycémie, son rythme cardiaque ou encore prendre ses médicaments au bon moment deviennent des actions simples et rapides à réaliser. Mais attention, on ne répétera jamais assez que ces objets technologiques ne remplacent pas l’être humain ! Il vaut toujours mieux consulter son médecin généraliste pour s’assurer que tout va bien.

Les aides à domicile

En vieillissant, certaines tâches deviennent difficiles à accomplir. Ménage et cuisine peuvent passer de plaisir à corvée très rapidement. Pour éviter cette crispation, il ne faut pas hésiter à faire appel aux services d’aides à domicile. Des femmes de ménage se déplacent autant de fois que nécessaire, pendant une durée définie par le senior, et la livraison de plateaux repas se démocratisent progressivement. Il ne faut donc pas avoir honte de demander de l’aide, surtout si le maintien au domicile en dépend.

Le changement de logement

Il arrive, dans certains cas, que le logement d’un senior ne puisse pas recevoir les aménagements nécessaires à son maintien à domicile. Mais cela ne veut pas dire qu’il doit se tourner vers les EHPAD ou les familles d’accueil ! Il existe des résidences spécialement conçues pour les seniors. Chaque résident dispose de son propre logement, il est entièrement indépendant. En revanche, contrairement aux immeubles classiques, un espace de vie commune est accessible à tous. Equipé d’une télévision, de jeux de société et de cartes et parfois même de cuisine, cette salle est l’occasion de nouer des liens sociaux avec ses voisins et de lutter contre la solitude.

Les autres solutions d’hébergement

Rester vivre chez soi sans pouvoir réaliser les gestes du quotidien n’est pas raisonnable. Pour accueillir les seniors dépendants, il existe des hébergements spécialisés appelés EHPAD (Etablissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes). Il s’agit de ce qu’on appelait il y a encore peu de temps « maison de retraite ».

La deuxième solution consiste à vivre avec un membre de sa famille. Il arrive que, pour des raisons financières ou logistiques, un enfant prenne en charge ses parents ou grands-parents. Il l’héberge dans un lieu adapté, lui apporte les soins nécessaires et lui permet avant tout de garder du lien social, indispensable au bon maintien du moral.

La troisième solution est l’hébergement en famille d’accueil. Comme pour les enfants et adolescents, il existe des familles agréées pour accueillir des personnes âgées. Ces familles sont rémunérées – c’est une profession à part entière – et ont des obligations à respecter auprès du résident.

Voir aussi

Ehpad : établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes
L’hébergement chez un proche : une solution économique ?
Les familles d’accueil pour senior : ça existe !

guide précédent retour à la liste