;

Lipides, glucides et protéines : de quoi s’agit-il ?

lipides, glucides, protéines, repas seniors

A mesure que l’on avance en âge, de nombreux déficits peuvent survenir : fonte de la masse musculaire, risques de fractures, diabète et cholestérol… Pour pallier au maximum ces maladies, l’apport quotidien en lipides, glucides et protéines doit être maintenu, voire augmenté. Il en est de même pour les vitamines qui sont essentielles au maintien d’une bonne santé.

Les lipides

Les lipides, plus connus sous le nom de « graisses alimentaires », sont essentiels pour la santé. Ils représentent une source d’énergie très importante pour l’organisme. Le beurre, la margarine, les huiles végétales, le lait entier, le jaune d’œuf et les aliments frits sont riches en lipides.

Attention, en cas d’excès de lipide, la prise de poids est inévitable. Parfois, il peut mener à l’obésité.

Les glucides

Le rôle des glucides (ou sucres), est de fournir de l’énergie aux cellules de notre organisme. Notre cerveau est l’organe qui a le plus besoin de glucide, avec environ 140 grammes par jour.

Le manque de glucides peut impacter la densité osseuse ainsi que le développement et le bon fonctionnement du système nerveux. L’apport énergétique étant diminué, on peut ressentir de la fatigue ou être victime de malaise.

Tout comme les lipides, il ne faut pas abuser des glucides. Un apport excessif peut avoir des effets néfastes sur le développement de certains cancers, le surpoids et l’obésité.

Les protéines

Les protéines sont indispensables pour notre santé et notre bien-être. Elles agissent sur le renouvellement de nos ongles, de nos cheveux, des tissus musculaires et de la peau. Elles interviennent aussi dans le processus de protection contre les maladies.

Les protéines sont contenues en forte quantité dans les viandes, les poissons, les œufs, les mollusques ainsi que le lait et les produits laitiers
. Les céréales ainsi que tout ce qu’on appelle « légumineuses » (soja, lentilles, poids cassés…), contiennent aussi beaucoup de protéines.

Quels médecins faut-il consulter ?

La consultation d’un médecin n’est pas obligatoire mais vivement conseillée, notamment quand nos sens sont altérés. Sans signe apparent qui pourrait cacher une carence ou un excès, il est difficile de savoir si nous respectons bien les apports journaliers recommandés. Pour vous assurer que vos habitudes alimentaires sont correctes, rapprochez-vous de votre médecin traitant. Il vous rassure, répond à vos questions et vous recommande de consulter un médecin spécialiste si besoin.

guide précédent retour à la liste