L’hypnose

Posté le 5 juin 2014 10:25 Imprimer Envoyer par email Partager sur

Définition

L’hypnose est une méthode complémentaire à la médecine, au paramédical, et à la psychologie. Être en état d’hypnose signifie être conscient d’une certaine façon pour amener à percevoir les choses différemment. Le tout étant dans un objectif précis selon les besoins de cette thérapie.

Les deux principales thérapies sous hypnose :

  • Traditionnelle : elle est basée sur l’emploi des suggestions directes, par le biais de la parole, du visuel et du corps, pratiquées par l’hypnotiseur. Le but est que le patient change certains comportements et perceptions. Le principe de ce procédé est que si l’on dit au patient de changer, alors il peut changer. Ce n’est pas un moyen utile et efficace pour tous les cas.
  • Éricksonienne : elle est utilisée dans le cadre d’une psychothérapie. Contrairement à l’hypnose traditionnelle, elle demande la participation active du patient. L’état d’hypnose stimule l’inconscient (qui est guidé par l’hypnotiseur) pour qu’il coopère avec le conscient afin que le patient puisse trouver la solution au problème l’ayant amené à suivre cette thérapie. Pour cela le patient est mis dans un était de détente et de relaxation lui permettant de s’exprimer facilement. Le principe est qu’il a en lui tout ce qu’il faut pour répondre aux problématiques.

L’hypnose ne remplace pas la médecine, bien qu’elle puisse être une solution, il est recommandé de voir préalablement un professionnel de la santé.

Pour qui ?

Tout le monde peut avoir accès à l’hypnose mais la façon d’entrer en état d’hypnose peut être différente d’une personne à une autre. Certains seront plus réceptifs à l’hypnose traditionnelle qu’à l’hypnose Éricksonienne, et inversement.

Pour quels problèmes ?

L’hypnose est utilisée dans le domaine de la santé à des fins thérapeutiques, médicales et parfois anesthésiantes.

Elle est prescrite pour remédier à :

  • la douleur,
  • des troubles anxiogènes (stress),
  • des troubles au niveau somatique (dermatologie),
  • des troubles psychologiques (trouble de la personnalité).

L’action réelle de l’hypnose n’est pas vraiment connue. Il y a des explications : l’état hypnotique agit sur la production et/ou  la stimulation de certaines cellules ou zones du cerveau. Par exemple pour la douleur, l’hypnose agirait sur la production d’endorphines qui sont des antalgiques naturels, permettant de diminuer les médicaments antidouleur. De plus, ses effets ne sont pas scientifiquement prouvés.

Le nombre de séances nécessaires pour résoudre le varie en fonction du problème.

Qui peut vous hypnotiser ?

En France, les professionnels de la santé comme les médecins, les infirmiers, les psychologues, les sages-femmes, etc., peuvent bénéficier de formations et obtenir un diplôme pour pratiquer l’hypnose mais pas seulement.

Sur le site de ces deux associations vous pouvez trouver une liste des patriciens : la Société française d’hypnose et l’Association française pour l’étude de l’hypnose médicale.

Prix et remboursements des séances/consultations

Une séance dure généralement une heure et les prix variant entre 53€ et 91€.

L’hypnose n’étant pas une médecine, elle n’est pas remboursée par la Sécurité sociale.

Néanmoins, si cette séance est faite par un psychologue, quelques complémentaires santé peuvent rembourser une partie des coûts. Découvrez le pack optionnel Bien-Etre de la Mutuelle Miltis.

Nos autres guides