;

Animal de compagnie : est-il indispensable pour les seniors ?

animal de compagnie senior

La société évolue et les nouvelles générations ont tendance à voyager à des distances considérables de leur ville de naissance. Les seniors d’aujourd’hui doivent donc accepter cette situation qui mène parfois à la solitude. Rien ne remplace des enfants ou des petits-enfants mais s’il y a bien un compagnon de route auquel tiennent particulièrement les seniors, c’est l’animal de compagnie.

Chat ou chien : que faut-il choisir ?

Pour bien choisir votre animal de compagnie, il faut prendre en compte :

  • votre autonomie et votre condition physique (pour les promenades, les visites chez le vétérinaire…),
  • vos activités parallèles (si vous voyagez beaucoup, il vaut mieux choisir un chat qui est davantage indépendant qu’un chien),
  • vos attentes et vos goûts personnels,
  • le sexe et la race de l’animal (une chienne est souvent plus calme qu’un mâle par exemple).

Si vos attentes sont, comme pour la plupart des seniors, la docilité et le calme de l’animal, vous devriez trouver votre bonheur parmi toutes les races de chats et de chiens qui existent. N’hésitez pas à vous faire conseiller par un vétérinaire ou un animalier avant de faire votre choix.

Quels sont les bienfaits apportés par les animaux ?

Avoir un chat ou chien permet de rester en bonne santé. Il faut les sortir, les promener et jouer avec eux pour qu’ils se sentent bien et soient eux aussi en forme. Certaines études affirment que posséder un animal de compagnie peut contribuer à diminuer les risques de maladies cardiovasculaires.

Les personnes qui vivent et s’occupent d’un animal de compagnie, quel qu’il soit, souffriraient moins de dépression. La joie procurée par les moments partagés avec l’animal joue un rôle important dans le bien-être d’une personne âgée. De plus, la science a prouvé que le fait de caresser son animal libère de l’ocytocine, l’hormone de l’amour et de l’attachement.

Les animaux de compagnie sont parfois des vecteurs de relations sociales. En promenant votre chien dans la rue ou dans le parc, vous mettez toutes les chances de votre côté pour croiser des promeneurs et lier des relations rassurantes puisqu’elles se déroulent dans un lieu commun, où vous vous sentez à l’aise.

Quels sont les risques ?

Attention, avoir un animal de compagnie peut sembler indispensable pour certaines personnes mais il faut bien le choisir. Certaines races d’animaux ne sont pas recommandées, parce qu’ils ont des comportements trop actifs ou sont difficiles à éduquer. Vous risquerez alors de vous mettre en danger (chutes, fatigue supplémentaire…). Par exemple, les lapins ou les oiseaux demandent une attention particulière.

A savoir : en France, on comptait 63 millions d’animaux de compagnie et 65 millions d’habitants en 2012.

guide précédent retour à la liste