Déremboursement de l'homéopathie la prise en charge par les mutuelles santé Miltis
le 14/02/2020

Déremboursement de l’homéopathie : la prise en charge par les mutuelles santé

Depuis le 1er janvier 2020, les médicaments homéopathiques sont remboursés à hauteur de 15% par la Sécurité Sociale, contre 30% en 2019. Une réforme qui évoluera en 2021 et qui donnera lieu à la fin du remboursement de l’homéopathie par l’assurance maladie. Un choix gouvernemental qui devrait laisser perplexe les 77% de français qui ont déjà eu recours aux médicaments homéopathiques, selon une étude Ipsos.

Quels sont les médicaments concernés par le déremboursement ? Quelles sont les alternatives pour bénéficier d’une prise en charge sur les traitements homéopathiques ? La mutuelle Miltis vous accompagne !

Retours sur les raisons du déremboursement des médicaments homéopathiques

Pour faire suite au premier article de la mutuelle Miltis « Déremboursement de l’homéopathie en France : où en sommes-nous ? », bien que 1 médecin généraliste sur 3 prescrive régulièrement des médicaments homéopathiques à ses patients, la réforme est actée. Selon la commission de la transparence de la Haute Autorité de Santé (HAS), les raisons de cette décision résident principalement autour de l’absence de preuves solides concernant l’efficacité des médicaments homéopathiques sur les patients atteints de pathologies non-graves ou qui guérissent rapidement.

Quels sont les médicaments homéopathiques concernés par le déremboursement ?

Granules, gels, pommades, sirops, gouttes (…), près de 1 240 préparations homéopathiques sont concernées par le déremboursement. Parmi elles, on retrouve le Luesinum, traitement efficace contre les troubles du sommeil. ou encore le Ignatia, principal actif pour traiter l’angoisse et l’anxiété. D’autres n’échappent pas à la réforme, notamment les traitements contre la fragilité osseuse tels que le Calcarea Fluorica pour l’ostéoporose ou le Dulcamara pour l’arthrose.

Pour découvrir la liste complète de tous les médicaments homéopathiques concernés par le déremboursement, consultez l’arrêté du 04 octobre 2019.

Quelles alternatives contre le déremboursement des traitements homéopathiques ?

Certaines mutuelles santé proposent des alternatives au déremboursement de l’homéopathie. C’est le cas de la complémentaire santé Miltis qui permet à ses adhérents de souscrire au pack Bien-être en plus de la complémentaire santé Luminéis afin de bénéficier d’une prise en charge sur leurs traitements homéopathiques.

Qu’est-ce que ça signifie ? Durant l’année 2020, la Sécurité Sociale prendra en charge 15% des frais homéopathiques. La mutuelle Miltis comblera la différence pour attendre 100% de la prise en charge. A partir de janvier 2021, lorsque l’assurance maladie ne remboursera plus l’homéopathie, la mutuelle Miltis continuera d’assurer la prise en charge des traitements homéopathiques et remboursera à hauteur de 50% les frais déboursés (dans la limite de 50 € par an et par bénéficiaires).


La mutuelle Miltis vous propose sa complémentaire santé Luminéis avec des garanties santé essentielles et adaptées à vos besoins. Souscrivez au pack Bien-être afin de bénéficier de remboursements optimisés sur les médecines douces.

demande de devis santé - Mutuelle Miltis

article précédent retour à la liste article suivant