;

Les cancers : thermes spécifiques à connaître

thermes spécifiques cancers

Tumeur maligne ou bénigne ?

Le terme « tumeur » signifie l’augmentation de volume d’un tissu du corps humain. On parle de tumeur maligne quand elle est mal délimitée, que son volume augmente progressivement et qu’elle infiltre les tissus voisins en les envahissant.

On parle de tumeur bénigne quand sa taille est restreinte, bien délimitée et qu’elle comprime les tissus environnant sans les envahir.

C’est le cancérologue-oncologue qui détermine la nature de la tumeur.

Qu’est-ce qu’une métastase ?

Il s’agit d’un ensemble de cellules cancéreuses (tumeur maligne) qui migre d’un organe vers un autre. C’est cet effet qu’il faut maîtriser le plus rapidement possible pour éviter la contamination des organes sains du corps. Pour arrêter le développement de ces cellules cancéreuses, plusieurs traitements existent : la chimiothérapie et la radiothérapie.

Qu’est-ce la chimiothérapie ?

Pour soigner une maladie cancéreuse, une des techniques fréquemment utilisées est la chimiothérapie. C’est un traitement médicamenteux qui agit sur le développement des cellules cancéreuses jusqu’à détruire la tumeur.

L’inconvénient de ce traitement est qu’il s’attaque également aux cellules saines et entraînent une baisse du système immunitaire. Certains symptômes peuvent alors apparaître : perte de cheveux, vomissements, troubles du sommeil… Dans ce cas, il ne faut pas hésiter à en informer le corps médical.

La fréquence de la chimiothérapie est définie par les médecins spécialistes et dépend du protocole établi pour le patient. Les séances de chimiothérapie peuvent être programmées plusieurs fois par semaine ou deux fois par mois par exemple.

A savoir : chaque chimiothérapie est unique et propre à chaque patient. La composition du traitement est définie par le médecin qui fournit l’ordonnance à un pharmacien chargé de vérifier une dernière fois les substances prescrites avant de la fabriquer.

Qu’entend-on par « radiothérapie » ?

Connue également sous le nom de « rayons », la radiothérapie est un traitement contre le cancer faisant appel à l’utilisation de radiations à travers la peau. Cette technique permet de ralentir le développement de la tumeur et de détruire les cellules malignes jusqu’à leur disparition. Elle est parfois pratiquée en parallèle de la chimiothérapie.

Les effets secondaires provoqués par la radiothérapie sont en général sans gravité et ne durent pas longtemps. Les principaux effets constatés sont la fatigue, la perte de poils ou de cheveux dans la zone traitée, la dépression ou encore la perte d’appétit. Il ne faut pas hésiter à faire part de ces symptômes à l’équipe médicale.

Rechute ou récidive : quelles différences ?

Il ne faut pas confondre les termes « rechute » et « récidive ». La rechute signifie la réapparition d’un même cancer après une rémission complète.

La récidive est la formation d’un nouveau cancer dans un organe qui a déjà été atteint par une tumeur maligne.

La rémission : de quoi s’agit-il ?

La rémission est la période située entre la phase de traitement d’un cancer et celle où le patient est considéré comme « guéri ». La rémission signifie que la tumeur diminue de volume et les symptômes s’atténuent. Elle peut être totale, partielle ou temporaire. Si elle est totale, c’est qu’aucun signe de métastase ou de récidive n’ont été décelés par les médecins. Si elle est partielle ou temporaire, le risque de rechute et d’aggravation de l’état est possible. Mais attention, il faut en moyenne 5 années de suivi pour pouvoir confirmer le stade de guérison atteint.

Voir aussi :

Le cancérologue ou oncologue

guide précédent retour à la liste guide suivant