L’institut de veille sanitaire (InVS) a publié ses recommandations sanitaires pour les voyageurs
le 10/07/2014

Voyageurs : prévenir la maladie

L’institut de veille sanitaire (InVS) a publié ses recommandations sanitaires pour les voyageurs en 2014. Elles s’adressent en particulier à ceux qui partent en vacances à l’étranger. Lors de ces voyages, les touristes français sont plus susceptibles d’attraper des maladies, auxquelles ils ne sont jamais exposés, et de les ramener en France, ce qui peut engendrer une épidémie. C’est pourquoi, avant de voyager, il est important de se renseigner sur le pays (sa situation sanitaire, hygiène, saison, …) et sur les vaccinations nécessaires ou recommandées pour s’y rendre, en s’assurant que ses vaccins soient à jour.

 

 

Les recommandations de l’InVS

L’InVS précise que « le taux de voyageurs malades varie de 15 % à 70 % selon les études, en fonction du type de voyageurs, des destinations et des conditions de séjour ». Les problèmes de santé les plus rencontrés lors d’un voyage, de nature infectieuse, sont la diarrhée, l’affection au niveau du nez, de la bouche, du larynx, etc., les maladies de peau et la fièvre. Les maladies non infectieuses sont par exemple le mal des transports, les blessures et traumatismes accidentels ou non.

Les maladies et infections sont dues à de nombreux facteurs liés en partie à la faune (l’environnement) et aux habitudes alimentaires.

La Faune

La faune : les insectes sont présent surtout dans les pays chauds et à climat tropical. Par ailleurs, dans les départements d’outre-mer, il y a un début d’épidémie de dengue et de chikungunya, maladies transmises par certains moustiques.

Quelques conseils : se protéger contre les piqûres en dormant sous une moustiquaire (imprégnée d’insecticide de préférence), en portant des vêtements légers et couvrants.

Les arthropodes qui piquent sont entre autres les araignées, les scolopendres, les scorpions, les guêpes, frelons, abeilles, etc. Ils injectent une substance toxique dans l’organisme pouvant provoquer au pire de la fièvre, des nausées, des douleurs vives, des gonflements, etc. Si ces symptômes se présentent, il faut aller aux urgences ou appeler les secours si le déplacement est impossible.

Les tiques sont attrapées en milieu naturel (y compris en France) et transmettent la maladie de Lyme. Il est important de vérifier de ne pas en avoir sur le corps, et dans le cas contraire de l’enlever entièrement à l’aide d’une pince et de désinfecter.

L’alimentation

Elle est souvent la cause des diarrhées. Elles sont généralement bénignes et disparaissent rapidement mais elles peuvent aussi être graves. Quelques conseils pour ne pas avoir la diarrhée :

  • Ne consommer que de l’eau en bouteille non ouverte ou rendue potable par ébullition,
  • Ne pas consommer la nourriture vendue dans la rue et faire attention à l’hygiène des restaurants,
  • Faire attention à la fraîcheur des produits laitiers, des fruits et légumes et des produits crus, comme certains fruits de mer.
  • Se laver les mains avant les repas et le toucher des aliments, et après être allé aux toilettes.

Enfin, il est conseillé de toujours prévoir une trousse à pharmacie lors d’un départ en vacances, à adapter selon la destination. Les pharmaciens peuvent vous conseiller sur sa composition.

Afin de mieux préparer votre voyage, consultez les risques de maladies selon les pays sur un site du gouvernement : https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/

article précédent retour à la liste article suivant