Voyage UE : les démarches à entreprendre
le 21/07/2015

Vous partez en vacances dans un pays de l’Union Européenne ? Pensez à assurer votre santé !

Vous vous apprêtez à partir quelques jours voire quelques semaines dans un pays de l’Union Européenne mais entre les valises, les réservations d’hôtels et de transports, vous avez relayé la partie santé au second plan. Et pourtant, il est important de se renseigner sur les formalités. Petit tour des démarches à entreprendre avant de partir.

 

Que faut-il absolument faire avant de partir ?

Tout d’abord, il est vivement conseillé de partir avec les carnets de santé de chaque personne participant au voyage. Cela permettra, en cas de visite chez le médecin ou à l’hôpital, d’avoir accès à un certain nombre d’informations liées à la santé du patient.

Vous pouvez également prévoir un rendez-vous chez votre médecin généraliste pour qu’il fasse un bilan général de votre état de santé. Ce sera l’occasion pour vous de faire le point sur vos vaccins à jour. Ainsi, vous pourrez partir sereinement. Vous ne savez pas quels vaccins doivent être faits avant votre départ ? Consultez la liste des vaccins nécessaires par pays sur le site de l’Institut Pasteur.

En parallèle, il est essentiel de se procurer la carte européenne d’Assurance-maladie (CEAM). Elle est gratuite et vous avez plusieurs possibilités pour l’obtenir : soit sur le site ameli.fr, soit par téléphone au 36 46 ou en point d’accueil de votre Caisse Primaire d’Assurance-maladie (CPAM). Lors de votre demande de carte, vous devrez renseigner vos dates de séjour ; la carte sera valable pour la période indiquée.

Attention, sachez qu’un délai de 15 jours ouvrés est nécessaire pour recevoir sa carte. Si vous ne l’avez pas avant de partir, vous pouvez effectuer une demande expresse et un certificat provisoire vous sera délivré.

 

Que se passe-t-il en cas de dépenses de santé ?

Avant de partir, il est également conseillé de vous renseigner sur les professionnels de santé exerçant près de votre lieu de vacances. Médecins, hôpitaux, pharmacies sont autant de personnes à qui vous pourriez avoir affaire pendant votre séjour, autant savoir à l’avance où ils se situent afin de ne pas perdre trop de temps. Votre assureur ou l’ambassade peuvent vous délivrer ces informations utiles.

Si vous avez la CEAM, vous n’avancerez pas les frais médicaux reçus. En revanche, il se peut que vous deviez payer votre prise en charge. Dans ce cas, vous pourrez vous faire rembourser sur place par l’organisme local de sécurité sociale.

Si vous n’avez pas la CEAM, vous pouvez effectuer une demande de remboursement à votre retour en France. Pour cela, il faudra envoyer tous les justificatifs de paiements à votre CPAM accompagnés du formulaire S3125. Le remboursement se fera soit sur la base des tarifs en vigueur du pays de séjour soit selon la législation française. Renseignez-vous à l’avance sur les formalités de votre pays de destination pour anticiper les imprévus.

article précédent retour à la liste article suivant