Allergies alimentaires
le 09/01/2019

Les personnes victimes d’allergies alimentaires le sont-elles vraiment ?

Les fêtes de noël qui viennent d’avoir lieu ont peut-être été l’occasion pour vous de vous rendre compte qu’un membre de votre famille est allergique à un aliment en particulier. Les allergies alimentaires sont de plus en plus répandues au sein de la population et nous sommes nombreux à avoir au moins un proche concerné.

Cette hausse constante depuis plusieurs années est-elle vraiment justifiée ou vient-elle en partie d’un « phénomène de mode » ? Une étude réalisée par des chercheurs américains nous apporte un début de réponse.

 

Quelles sont les allergies alimentaires les plus répandues ?

Parmi la large liste d’aliments pouvant générer des allergies certains concernent une majorité de personnes. Retrouvez ci-dessous la répartition des allergies alimentaires les plus répandues :

  • 3% d’allergies aux fruits de mer
  • 2% aux lactoses
  • 1,8% aux arachides
  • 1,2% aux noix
  • 1% aux poissons

L’allergie aux fruits de mer est donc la plus courante et l’étude réalisée a permis de se rendre compte que celle-ci se déclare le plus souvent à l’âge adulte. Toutes les allergies ne sont donc pas identifiées dès l’enfance.

La moitié des personnes se disant allergiques ne le seraient finalement pas !

L’étude parue dans la revue JAMA Network Open nous apporte un enseignement étonnant. Sur plus de 40 000 personnes âgées de 18 ans et plus, environ 20% indiquaient être allergiques à certains aliments mentionnés ci-dessus.

Après une analyse plus poussée il s’est avéré que seulement 10% l’étaient réellement soit 50% de « malades imaginaires ». Comment expliquer ce phénomène ? Au cours de l’étude, les chercheurs se sont aperçus que de nombreuses personnes s’étaient autoproclamées allergiques simplement après avoir été victimes d’une légère intolérance ou intoxication alimentaire.

Si cela vous arrive, il faut évidemment consulter un médecin qui vous fera passer les examens nécessaires et pourra confirmer ou non votre allergie alimentaire. Si vous êtes bien allergique, le médecin vous indiquera comment adapter au mieux votre régime alimentaire. De plus, il vous orientera vers les médicaments adaptés pour atténuer vos réactions allergiques.

Il est fortement déconseillé de décider par vous même d’arrêter de consommer un aliment sous peine de subir des carences parfois importantes. Profitez des garanties de votre complémentaire santé Miltis pour bénéficier des conseils de professionnels de la santé.

Consultez plus d’actualités santé

article précédent retour à la liste article suivant