molécule cancer
le 20/03/2015

Une molécule « miracle » capable de tuer une tumeur découverte par une chercheuse

Dans une interview accordée au journal Paris Match, le Dr Aurélie Juhem explique comment elle a découvert une molécule « miracle » capable d’arrêter la prolifération d’une tumeur. Pendant sept ans, la chercheuse a consacré son énergie à analyser la molécule ET-D5.

Une molécule miracle contre le développement d’une tumeur

Cette molécule, appelée « ET-D5 », s’apprête à révolutionner le monde médical. En effet, Aurélie Juhem, docteur au sein de la start-up Ecrins Therapeutics, a découvert une molécule qui permettrait, à l’aide d’une chimiothérapie par voie orale, de pénétrer « directement dans la tumeur en arrêtant la division des cellules » tout en détruisant « les vaisseaux sanguins qui l’alimentent ». Des tests, réussis avec succès, ont été réalisés sur des souris récemment. En 2016, de nouveaux tests seront expérimentés sur des patients du centre anticancéreux Léon-Bérard de Lyon.

Quels cancers seront concernés ?

D’après le Dr Aurélie Juhem et le PDG de la start-up Ecrins Therapeutics, le Dr Andrei Popov, « cette molécule pourra être active sur les cancers très vascularisés » autrement dit, les cancers « généralement agressifs ». Les premiers tests seront effectués sur des patients atteints de cancer à un stade avancé : cancer du foie, du pancréas et du rein représenteront « la niche thérapeutique » de ces docteurs.

Suite à cette découverte qui permet de croire en une guérison de ces maladies si douloureuses et meurtrières, le Dr Aurélie Juhem s’autorise à imaginer que le cancer, « dans trente, cinquante ans » pourra être soigné « comme une angine ». Retrouvez l’intégralité de l’interview.

article précédent retour à la liste article suivant