Tests de dépistage du coronavirus covid-19 où en sommes-nous en France MILTIS
le 22/04/2020

Test de dépistage du coronavirus, où en sommes-nous ?

Dans un précédent article, nous avions abordé les différentes mesures prises par le Gouvernement il y a quelques mois au sujet des tests de dépistage du coronavirus. Depuis, ces mesures ont évolué et continueront d’évoluer dès le 11 mai prochain, date annoncée par le Président de la République pour un éventuel déconfinement. Nous revenons aujourd’hui sur les nouvelles informations connues au sujet des tests de dépistage du COVID-19 et les actualités essentielles à connaître.

Sommaire

Les différents tests de dépistage du COVID-19

Les laboratoires et les instituts de recherche travaillent activement à l’étude de nouveaux tests, conçus pour détecter la présence du virus dans l’organisme. A ce jour, l’unique solution recommandée par la HAS (Haute Autorité de Santé) pour diagnostiquer l’infection au COVID-19 reste le test moléculaire PCR. On distingue 4 catégories de tests :

Les tests RT-PCR  

Le test de dépistage PCR est utilisé en France depuis le début de la pandémie COVID-19. Il consiste à réaliser un prélèvement naso-pharyngé (gorge, nez, nasopharynx) à l’aide d’un coton-tige ou de pratiquer un prélèvement directement dans les voies basses respiratoires du patient afin d’analyser les crachats. Il est réalisé par une infirmière ou un médecin puis analysé par un laboratoire spécialisé qui confirme ou non le diagnostic. La délivrabilité des résultats se fait sous 3 à 5 heures.

Les tests sérologiques 

Les tests sérologiques sont une autre méthode de dépistage. De la même manière qu’une prise de sang classique, ils permettent de détecter la présence d’anticorps dans l’organisme. Cette méthode permet de savoir si une personne a été en contact avec la maladie, même dans le cas où elle n’aurait pas développée de symptômes. La HAS (Haute Autorité de la Santé), explique que « pour détecter les anticorps dirigés contre le virus, les tests sérologiques sont utilisables à partir d’une semaine environ après l’apparition des symptômes » et précise que « les données restent à ce jour insuffisantes pour définir précisément la place de ces tests dans la stratégie de prise en charge du COVID-19 ». Il faudrait attendre encore quelques semaines pour voir apparaître l’utilisation massive des tests sérologiques dans toute la France.

Les tests rapides 

Le Centre national de Référence des virus des infections respiratoires, travaille à la réalisation de nouveaux tests sérologiques dits « rapides ». A partir d’une goutte de sang, ces tests moléculaires permettront de détecter en quelques minutes la présence d’anticorps dans le système sanguin et de savoir si le patient est immunisé contre le COVID-19. Toujours en phase d’analyse, ils seront destinés dans un premier temps à l’ensemble du personnel soignant.

Les tests salivaires

Le 10 avril dernier, le CNRS (Centre National de la recherche scientifique) a annoncé le lancement d’une étude clinique destinée à tester la performance d’un nouveau test de dépistage nommé EasyCov. Il s’agit d’un test salivaire conçu pour diagnostiquer la présence ou non du virus dans le corps. Simple d’utilisation, il ne nécessite pas l’utilisation de matériel lourd et se réalise sans laboratoire. Il consiste à prélever de la salive (principal vecteur du virus) pour la mettre au contact de réactifs à 65°C pendant 30 minutes. Le personnel soignant peut ensuite analyser les résultats à l’œil nu. Si l’étude s’avère concluante, le laboratoire annonce que « cette chaîne pourrait être prête pour un déploiement auprès des personnels soignants dès le mois de mai ».

Où se faire dépister ?

Désormais, la plupart des grands centres hospitaliers sont équipés de tests de dépistage PCR.

Pour les patients diagnostiqués dans un établissement hospitalier, les tests sont réalisés à hôpital. Pour les autres, qui répondent aux conditions de dépistage, il est possible de se faire tester dans les laboratoires médicaux des villes, sur prescription médicale par son médecin traitant. Le Ministère de la Santé précise à cet effet que « le dépistage par un laboratoire médical de ville devra être prescrit par un médecin » et que « la prescription pourra être adressée directement par le médecin traitant au laboratoire et être accompagnée de la description des signes cliniques et des facteurs de risques pour permettre le déclenchement du dépistage par le biologiste ».

Enfin, certains laboratoires de ville dont les capacités physiques et géographiques le permettent, mettent en place un circuit de dépistage ambulatoire afin de réaliser des tests PCR sur les patients directement depuis leur véhicule.

Qui sont les personnes prioritaires ?

La Ministère de la Santé a récemment énuméré les différentes catégories de personnes prioritaires aux tests de dépistage du COVID-19. Cela concerne :

Les patients avec des critères liés à la gravité, incluant une hospitalisation :

  • Patients présentant des difficultés respiratoires en réanimation et celles qui présentent des symptômes évocateurs du COVID-19 hospitalisées pour une pneumopathie avec des signes de gravité ;
  • Patients hospitalisés pour une autre cause, qui commenceraient à présenter des symptômes (fièvre, toux, difficulté à respirer).

Les personnes avec des critères liés à une comorbidité :

Les personnes avec critères liés à une situation :

  • Les professionnels de santé avec des symptômes évocateurs du COVID-19 ;
  • Les foyers de personnes, de type Ehpad. (« Au sein de ce type de collectivité, se limiter à 3 tests par unité»).

Pour en savoir plus, consultez la fiche ARS du Ministère de la Santé au sujet des mesures de dépistage pour le COVID-19.

Evolution des mesures concernant les tests de dépistage à partir du 11 mai

Le Gouvernement entend dès le 11 mai prochain, augmenter ses capacités de stock au plus vite et être en mesure de réaliser 500 000 tests par semaine pour tester toutes les personnes présentant des symptômes et celles avec qui elles auraient été en contact.


Protégez-vous au quotidien avec la mutuelle MILTIS. Optimisez vos remboursements sur les frais de santé qui comptent pour vous, avec notre complémentaire santé Luminéis pour tous et notre complémentaire santé Calibris dédiée aux seniors et retraités. Choisissez les garanties santé adaptées à vos besoins et à votre profil. Réalisez votre devis dès maintenant !

demande de devis plusieurs produits - Mutuelle Miltis

article précédent retour à la liste article suivant