;
Télémedecine
le 28/08/2018

Télémédecine : consultez votre médecin à distance à partir du 15 septembre

Dans certaines régions les habitants se plaignent d’avoir de plus en plus de mal à obtenir un rendez-vous chez un médecin dans un délai court. Face au problème des déserts médicaux, Agnès Buzyn, Ministre de la Santé souhaite offrir aux Français la possibilité de consulter leur médecin en ligne.

Ce nouveau service appelé la télémedecine sera accessible à tous les Français à partir du 15 septembre. Comment cela fonctionne ? Quelles sont les répercussions au niveau des données personnelles des patients ? La mutuelle Miltis vous explique tout !

Comment réaliser une téléconsultation avec son médecin ?

La téléconsultation est le fait pour un patient de consulter son médecin libéral à distance via les nouvelles technologies de communication.

Deux conditions seront indispensables pour avoir recours à une téléconsultation. Le médecin devra connaître son patient et l’avoir déjà rencontré physiquement lors des 12 derniers mois. En plus de cela, la téléconsultation ne doit être qu’une alternative et non pas le seul mode d’échange entre un médecin et son patient.

Ces nouvelles consultations par visioconférence nécessiteront évidemment que le médecin tout comme le patient se trouvent dans un lieu permettant la confidentialité des échanges.

Les téléconsultations seront facturées au même tarif qu’une consultation classique chez un médecin généraliste (25€) comme chez un spécialiste (30€) et seront également remboursées.

La télémédecine regroupe d’autres « actes médicaux » comme par exemple :

  • La télé-expertise : lorsqu’un médecin (généraliste ou spécialiste) demande l’avis d’un confrère sur votre pathologie.
  • La télésurveillance : lorsqu’un médecin surveille à distance ses patients atteints de maladies comme du diabète, des troubles cardiaques… qui nécessitent une attention particulière.
  • La téléassistance médicale : là aussi c’est une plateforme (téléphonique) permettant de veiller à la bonne santé des personnes âgées isolées

Comment sera assurée la sécurisation des données lors d’une téléconsultation ?

Face aux nombreuses informations qui vont être échangées lors de ces consultations en ligne et dans un souci de respect du secret médical le Gouvernement a anticipé la question de la confidentialité des données personnelles.

En effet, en ce qui concerne l’équipement nécessaire à la réalisation de ces consultations l’Etat a prévu une aide financière pouvant atteindre au maximum 525 euros annuel afin d’accompagner les médecins dans leur équipement en matériels et logiciels informatiques agréés.

En plus de cela, toutes les données transmises dans le cadre d’une téléconsultation seront anonymisées afin d’assurer la confidentialité des échanges avec votre médecin.

La télémédecine sera-t-elle une réelle avancée pour les médecins comme pour les patients ? Permettra-t-elle de lutter efficacement contre les déserts médicaux ? Nous suivrons cela attentivement à partir du 15 septembre !

Miltis vous présente toute l’actualité du secteur de la mutuelle :

article précédent retour à la liste article suivant