Télétransmission - les remboursements automatisés
le 19/01/2012

Taxe sur les mutuelles : une décision controversée

 

 

La crise n’a pas épargné la Sécurité Sociale. Celle-ci tente de combler son déficit, en appliquant des mesures mal reçues par ses usagers. Cela pose également problème aux organismes complémentaires. Les conséquences de cette hausse, en quelques chiffres…

Augmentation du prix des mutuelles santé

En 2011, la taxe spéciale sur les conventions d’assurances, abrégée TSCA, s’élevait à 3.5%. Depuis octobre 2011, celle-ci s’est vue être multipliée par deux.

Combler le trou de la sécurité sociale, que l’on soit d’accord ou non, tout le monde s’y met

Le passage de cette taxe a 7% a des retombées lourdes. De fait, les charges des mutuelles ont été accrues. Celles-ci, visant à conserver un équilibre nécessaire à leur maintien, pensent à répercuter la taxe sur les cotisations des adhérents.

Le peuple français, massivement en désaccord avec ces mesures

Par ailleurs, l’avis des français, parlons-en. 75% d’entre eux sont opposés à la taxe. En dépit de cela, celle-ci est maintenue. Il est objet de celle qui sévit sur les contrats des mutuelles. Inquiétés par la détérioration sur système national de la santé, beaucoup envisagent de laisser de côté leur mutuelle. Près d’un tiers de la population y songent très sérieusement, selon un sondage mis en pratique pour AG2R La Mondiale.

Cette fois, c’est plus de deux tiers des français qui partent du principe que le prix actuel des mutuelles est trop coûteux. Huit personnes sur dix estiment d’ailleurs que les augmentations sont injustifiées. Les sondages effectués par Mutuelle-land et le groupement des pharmaciens parlent d’eux-mêmes. La France refuse de perdre ses acquis.

article précédent retour à la liste article suivant