Séniors : maintien au domicile ou maison de retraite ?

Maintenir au domicile ou placer dans une maison de retraite la personne âgée ? C’est une question qui se pose souvent dans les familles. Il en découle une autre interrogation : comment savoir si les personnes âgées peuvent rester chez elles ou s’il est préférable de les intégrer dans un établissement spécialisé (type maison de retraite) ? En général, ces questions se posent car on constate que les séniors ont une santé qui se dégrade ou/et que leur dépendance devient plus grande. Trois possibilités s’offrent aux personnes âgées et à leur famille à ce moment-là : le maintien au domicile, l’accueil au domicile, ou le placement en institution.

Quel est le souhait du senior ?

Avant tout, il est important de connaître le souhait de la personne âgée. Il est souvent difficile pour elle d’accepter le fait qu’elle a besoin d’aide et de quitter son logement. De plus, cela provoque généralement une perte des repères et une longue adaptation à un nouveau lieu de vie.

Pour faire un choix, plusieurs critères peuvent être pris en compte :

  • L’état de santé

Il permet de savoir s’il n’est pas dangereux pour la personne de vivre chez elle. Ainsi, il faut s’assurer que son état de santé ne se dégrade pas, et qu’elle ne présente pas de trop grandes difficultés (physiques ou psychiques).

  • L’environnement familial

Il est important à prendre en compte car il fait partie de la vie sociale de la personne âgée. Effectivement, le fait que sa famille lui rende régulièrement visite (à raison de plusieurs fois dans le mois) et qu’elle habite à proximité peuvent être déterminant pour permettre le maintien au domicile.

  • Les ressources de la personne âgée

Les revenus du sénior est rarement très important. Et, quel que soit le choix fait, cela implique un coût. Le maintien au domicile nécessite souvent un aménagement de l’habitat pour simplifier le quotidien et l’intervention de services d’aides à domicile (aide-soignant, aide-ménagère, etc.). Pour une personne qui a besoin d’une aide importante, le coût peut aller jusqu’à 2 000€/mois. L’accueil au domicile tourne autour de 1 500€/mois. Le placement en maison de retraite est, dans la majorité des cas, plus coûteux. Il faut savoir que des aides financières peuvent être attribuées pour tous les cas de figure, sous conditions.

  • Aménagement de l’habitat

Comme il a été évoqué, il est parfois nécessaire de faire des aménagements adaptés (barres de soutien par exemple) qui sont parfois impossibles et/ou trop coûteux.

Ces critères permettent de savoir principalement si le sénior est en capacité de vivre chez lui ou pas (même avec des aides au quotidien). Si ce n’est pas le cas, des alternatives existent : l’accueil au domicile et le placement en institution.

L’accueil au domicile : la personne âgée est placée dans une famille d’accueil qui s’occupera d’elle au quotidien tout en répondant à ses besoins.

Le placement en institution : il permet une prise en charge de la personne au quotidien qui répond à ses besoins (médicaux, gestion de vie…). Il y a plusieurs types d’établissements adaptés :

  • les maisons de retraite médicalisées et les EHPAD (Établissements hébergeant des personnes âgées dépendantes) qui permettent la surveillance médicale avec des spécialistes (médecins, infirmières, kinésithérapeutes,…)
  • le CANTOU (Centre d’Activités Naturelles Tirées d’Occupation Utiles) qui est une petite section (indépendante ou située dans une maison de retraite) qui prend en charge les séniors qui ont des symptômes de démence ou d’Alzheimer
  •  les U.S.L.D. (Unités de Soins longue durée) pour les séniors qui ne sont plus autonomes et qui ont besoin d’un suivi dans la vie quotidienne ou au niveau médical. Ces unités sont en général rattachées à un établissement hospitalier et les soins sont pris en charge par l’Assurance maladie.

Beaucoup de moyens existent pour les personnes âgées de moins en moins autonomes en plus de ceux évoqués précédemment (les foyers par exemple). Il est important de se renseigner sur les dispositifs possibles et de les comparer avant de prendre une décision pour faire un choix adapté au sénior.

Consultez notre guide spécial SENIOR

article précédent retour à la liste article suivant