le 26/10/2016

Semaine de la Santé Auditive au travail : comment lutter contre le bruit ?

Du 24 au 28 octobre 2016 se déroule la première Semaine de la Santé Auditive au travail. L’objectif est de sensibiliser employeurs et salariés sur l’importance de la santé auditive dans la vie professionnelle.





Une initiative de l’association JNA

L’association JNA (Journée nationale de l’audition) est à l’origine de la création de la première Semaine de la Santé Auditive au travail. Pour l’occasion, elle diffuse deux guides pratiques dans lequel des conseils et bonnes pratiques sont décrites pour améliorer la qualité de vie au sein d’une entreprise, quel que soit le domaine concerné.

Que contiennent les guides ?

  • le guide « spécial dirigeants » met en avant les effets néfastes du bruit sur la santé financière des entreprises. Absentéisme et remplacement peuvent impacter l’organisation du travail. Ne pas tenir compte des problèmes de santé auditive de ses salariés c’est aussi fermer les yeux sur d’éventuels risques professionnels. Pour lutter contre ce phénomène qui coûte cher, une politique du « bien-être » doit être mise en place. Télécharger le guide spécial dirigeants,
  • le guide « spécial salariés » tient à rappeler le caractère essentiel du calme au travail. La santé auditive est source de bien-être au travail mais pas seulement. Les bruits provoqués par des machines peuvent très vite réduire les capacités auditives des salariés et ainsi nuire à leur bonne humeur et efficacité.. Télécharger le guide santé spécial salariés

Des recommandations pour améliorer les conditions de travail

L’association JNA recommande avant tout de prendre conscience du bruit que nous faisons individuellement. Taper au clavier, tousser, rire, parler… sont autant de nuisances sonores que nous créons quotidiennement et qui peut déranger les collègues aux alentours.

La JNA préconise aux employeurs de prévoir un investissement suffisant qui permet de réduire au maximum les nuisances acoustiques. Il s’agit d’un retour sur investissement plutôt que de pertes financières puisqu’en choisissant d’améliorer les conditions de travail des salariés, ces derniers sont plus efficaces et participent davantage à la production de l’entreprise.

La JNA conseille aux salariés d’intégrer des temps de répit, aussi appelées « pauses auditives », tout au long de la journée de travail. Cela permet à notre corps de se reposer, de récupérer et d’être plus performant.

Ces recommandations sont valables pour tous les corps de métier. Que ce soit dans des bureaux, des ateliers industriels ou des établissements sociaux, les désagréments sonores sont nombreux et peuvent être considérablement réduits si chacun d’entre nous adopte des habitudes de travail silencieuses.

Voir aussi

Les oreilles et les acouphènes

article précédent retour à la liste article suivant