réforme santé janvier 2017
le 12/12/2016

Santé : ce qui va changer au 1er janvier 2017

Chaque année, le 1er janvier est synonyme de changements. Pas seulement parce que nous prenons tous des (bonnes) résolutions mais aussi parce que les réformes de la santé et du travail sont officiellement applicables. Faisons le point sur ce qui nous attend.







Don d’organes : exprimer son refus facilement en ligne

En France, depuis 1976, nous sommes tous des donneurs d’organes présumés. Pour faire connaître son refus, en dehors d’informer ses proches, il est dès à présent possible de s’inscrire sur le registre national des refus. Il suffit de compléter le formulaire d’inscription et de le renvoyer à l’Agence de la biomédecine. Aujourd’hui, plus de 150 000 personnes sont inscrites au registre des refus.

Un congé pour les proches aidants

8,3 millions de français aident au quotidien un proche souffrant de perte d’autonomie. Pour ces personnes dont la vie est organisée autour de cette activité parallèle, il existe le congé de soutien familial. Ce dernier va être remplacé par le congé de proche aidant et aura pour but d’octroyer des droits spécifiques aux accompagnants. L’objectif de ce changement est notamment d’étendre le congé aux aidants qui n’ont pas de lien de parenté avec l’aidé et qui s’occupent de personnes placées en établissements spécialisés. Le congé est de 3 mois renouvelables mais ne peut excéder un an sur l’ensemble de la carrière du salarié.

La protection des salariés face aux ondes magnétiques

A partir du 1er janvier 2017, les employeurs devront tout mettre en œuvre pour protéger les femmes enceintes des ondes magnétiques présentes dans leur lieu de travail. Ainsi, une évaluation des risques devra être présentée par l’employeur dans un document à destination des salariés et du médecin du travail. A termes, cette réforme devra concerner l’ensemble des salariés exposés aux ondes magnétiques.

Le prix du tabac n’augmentera pas

La hausse du prix du tabac chaque 1er janvier n’est pas une surprise, et c’est même devenu une habitude pour les fumeurs. Et pourtant, cette année, ça ne devrait pas arriver ! Pour la simple et bonne raison que les fabricants devaient adresser les nouveaux tarifs dans un délai de deux mois, qui n’a pas été respecté. Il est donc impossible d’appliquer leur recommandation au 1er janvier 2017. Mais ce n’est que partie remise puisque le prix du tabac devrait connaître une nouvelle hausse en cours d’année.

Un site pour comparer les programmes santé des candidats à la Présidentielle

En vous rendant sur le site placedelasante.fr, vous pouvez d’ores et déjà comparer les programmes santé des candidats connus à l’élection présidentielle de 2017. Sécurité sociale, complémentaire santé, accès aux soins sont des thèmes abordés différemment par chaque candidat. Un site web facile d’accès et simple d’utilisation pour faire le bon choix au moment venu !

article précédent retour à la liste article suivant