réformes santé 1er juillet 2016
le 30/06/2016

Santé : ce qui change au 1er juillet 2016

Chaque année, le 1er juillet est une date importante en raison de nouvelles réformes qui entrent en vigueur. Et pour ne pas déroger à la règle, demain, des nouveautés à connaître vont faire leur apparition, notamment dans le domaine de la santé.

 

 

 

Le tiers-payant pour les personnes prises en charge à 100%

Les femmes enceintes et les personnes atteintes d’une affection de longue durée pourront demander une dispense d’avance de frais. Pour le moment, les médecins n’ont pas d’obligation mais cela changera à partir du 31 décembre 2016.

La contraception anonyme et gratuite pour les adolescents

Les adolescents de 15 à 18 ans peuvent désormais bénéficier de l’entière gratuité du processus de contraception. Consultations, prises de sang, moyen de contraception : ils n’auront plus rien à débourser et ne devront pas décliner leur identité.

Les nouveaux facteurs de pénibilité au travail

A partir de demain, « Les postures pénibles, les manutentions manuelles de charges, les agents chimiques, les vibrations mécaniques, les températures extrêmes et le bruit » entrent dans ce qu’on appelle les « facteurs de pénibilité au travail ».

Début 2017, les employeurs devront déclarer les salariés concernés par l’un ou plusieurs de ces facteurs afin que cela soit noter dans le compte pénibilité des employés. Les personnes touchées par ces risques pourront bénéficier d’un départ à la retraite anticipé, d’une formation ou d’un travail à temps partiel sans perte de salaire.

article précédent retour à la liste article suivant