ALGUES Martinique
le 11/07/2017

Retour des algues sargasses en Martinique

Les algues sargasses échouent une nouvelle fois sur les côtes antillaises.

Depuis 2012, la Martinique est touchée par ce nouveau phénomène sanitaire avec l’arrivée en masse de ces algues venues des profondeurs de l’Atlantique et qui s’échouent sur la façade maritime de l’île.

L’algue en elle-même n’est pas dangereuse pour la santé, mais une fois mortes, elles se décompose et les gaz générés peuvent présenter des dangers pour le public.

D’où vient ce phénomène ?

Avec le réchauffement climatique, ces algues se détachent  en masse dans l’océan Atlantique et ce sont des « bancs » d’algues sargasses qui naviguent à l’aide des courants marins vers les îles du Sud de la Caraïbes.

Une fois échouées, ces tonnes d’amas d’algues encore mouillées dégagent des gaz sulfurés qui sont à l’origine de nuisances olfactives fortes avec un risque sanitaire avéré.

Quels sont les risques pour la santé ?

L’algue ne présente aucun danger en cas de contact direct. C’est l’exposition prolongée au sulfate d’hydrogène qui peut provoquer des réactions allergiques, des irritations aux yeux et des voies respiratoires.

Les personnes vulnérables y sont particulièrement sensibles (personnes asthmatiques, personnes âgées, femmes enceintes…).

Comment s’en protéger ?

Une fois échouées, les sargasses doivent être repêchées rapidement pour limiter les effets de décomposition. Les municipalités côtières tentent d’endiguer ce phénomène mais manque parfois de moyens humains et financiers tant les échouages sont importants et répétés.

Il est donc conseiller de :

  • Ne pas se déplacer sur les zones de nettoyage,
  • Ne pas fréquenter les plages sur lesquelles les algues se désintègrent
  • Ne pas manipuler ou piétiner les algues sargasses.

Pour plus d’information, consulter le site ARS Martinique

article précédent retour à la liste article suivant