le 24/06/2014

Prévention : Huitième journées nationales d’information et de dépistage de la DMLA

Du 23 au 27 juin 2014 ont lieu les 8èmes journées nationales d’information et de dépistage de la DMLA (Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age) organisées par l’Association DMLA. Ces journées ont pour but d’informer et de sensibiliser les personnes âgées de 55 ans et plus sur cette maladie afin qu’ils effectuent un dépistage régulier. À cette occasion, la prise de rendez-vous chez les ophtalmologistes (hospitaliers et libéraux) est facilitée pour les personnes de plus de 55 ans souhaitant se faire dépister.

Qu’est-ce que c’est ?

La DMLA est une maladie qui atteint le centre de la rétine et qui provoque une perte progressive de la vision centrale. Elle touche plus d’un million de Français chaque année et en particulier les personnes âgées de 50 ans et plus dans les pays industrialisés.

Cette maladie peut devenir handicapante puisque la vision centrale est très importante : elle permet la lecture, l’écriture, la reconnaissance des détails et des visages, et elle communique 90% des informations visuelles au cerveau.

Quels sont les symptômes ?

Au début il n’y a pas de symptômes, pour pouvoir la DMLA détecter et la diagnostiquer il faut se rendre chez l’ophtalmologiste qui réalisera les examens appropriés.

Le premier symptôme est une gêne au niveau de la vision qui entraîne un besoin accru de lumière, puis progressivement on peut constater la diminution de l’acuité visuelle, la mauvaise perception des contrastes, la déformation des lignes ou encore l’apparition d’une tache sombre centrale.

Ces symptômes peuvent rester stables ou évoluer vers la maladie. À son stade avancé, il en existe deux formes : la forme dite « sèche » qui est progressive et se développe lentement,  et la forme dite « humide » qui est plus rapide et atteint les vaisseaux de la macula (zone située dans la rétine).

Prévenir la maladie

On ne guérit pas de la DMLA mais on peut ralentir sa progression, il est donc important de réaliser un dépistage régulièrement. En effet, plus la maladie est détectée à un stade précoce plus sa progression sera facile à ralentir. Elle sera ainsi moins handicapante pour la personne atteinte.

On peut tout de même prévenir la maladie dans la vie quotidienne en ayant une alimentation saine qui privilégie le poisson, les fruits et légumes contenant vitamines C et E et caroténoïdes, en pratiquant une activité physique régulièrement, en arrêtant le tabac.

Voir notre article complet sur La DMLA

article précédent retour à la liste article suivant