;
Préservatifs remboursés
le 05/12/2018

Les préservatifs remboursés par la Sécurité Sociale

Agnès Buzyn, ministre de la santé du Gouvernement actuel, a fait une annonce la semaine dernière concernant les préservatifs qui seront bientôt remboursés lorsqu’ils ont été prescrit par un médecin.

Cette annonce est accueillie de manière plutôt positive puisqu’elle va participer à la lutte contre le sida en France. Les contours de la mise en place de ce nouveau dispositif restent encore un peu flous. Est-ce que ces remboursements s’appliqueront sur toutes les marques de préservatifs ? Seront-ils remboursés complètement ? Miltis vous explique tout.

 

Le VIH en France en quelques chiffres

Les dernières statistiques sur le sujet du VIH en France offraient le constat suivant* :

  • environ 173 000 personnes vivent avec le VIH en France
  • 86% le savent
  • 76% suivent un traitement
  • environ 24 000 personnes vivent avec le virus du VIH sans le savoir
  • 4 600 personnes ont été diagnostiquées mais ne sont pas encore suivies

Enfin, il se passe environ 3,3 ans avant qu’une personne infectée par le virus ne se fasse diagnostiquer. Comme vous pouvez le voir, ces chiffres font malheureusement froid dans le dos, c’est pourquoi le Gouvernement cherche à trouver de nouvelle solutions pour lutter contre ce phénomène.

Plus de détails sur le remboursement des préservatifs

L’annonce a eu lieu le mardi 27 novembre mais ne rentrera en vigueur que le 10 décembre prochain. A compter de cette date, les personnes qui se seront fait prescrire des préservatifs par leur médecin généraliste ou une sage-femme pourront être remboursées à hauteur de 60% par l’Assurance maladie.

Suite à cela, il suffira de se rendre dans une pharmacie muni de son ordonnance pour être pris en charge.

Quels sont les préservatifs remboursés ?

Cette mesure annoncée par Agnès Buzyn ne concerne que les préservatifs masculins d’une seule marque appelée Eden. Cette marque a fait les démarches auprès des services publics de santé pour que leurs préservatifs soient remboursés.

Ils estiment que cela permettra de montrer que le préservatif n’est pas simplement un « outil sexuel » mais bien un dispositif de prévention qu’il est indispensable d’utiliser.
Ces préservatifs seront proposés en différents formats :

  • une boîte de 6 à 1€30
  • une boîte de 12 à 2,60€
  • une boîte de 24 à 5,20€

En plus du remboursement par la Sécurité Sociale les prix affichés restent donc modestes. D’après la ministre de la santé cette mesure s’adresse principalement aux jeunes de moins de 25 ans chez qui 800 à 1 000 nouveaux cas sont détectés chaque année.

Consultez d’autres actualités en rapport avec cet article :

*Source : VIH.org
article précédent retour à la liste article suivant