pharmacien vaccin
le 12/07/2016

Les pharmaciens vont-ils bientôt pouvoir nous vacciner ?

Les pharmaciens réclament une nouvelle fois le droit de pratiquer des vaccins au sein même de leurs officines. Les médecins vont-ils continuer de défendre leur profession ?





Pourquoi cette demande ?

Pour Isabelle Adenot, la présidente de l’Ordre des pharmaciens, il s’agit d’une « question cruciale ». Cela permettrait aux patients de ne plus avoir à prendre rendez-vous chez leur médecin pour un simple rappel de vaccin.

Le saviez-vous ? Cette demande faisait déjà partie de la loi Santé proposée par Marisol Touraine mais les médecins s’étaient opposés en nombre à cette mesure, obligeant le gouvernement à mettre de côté cet amendement. Aujourd’hui, l’Ordre des pharmaciens revient à la charge et entend bien remettre le sujet sur la table.

Quelles seraient les conditions pratiques ?

Pour qu’un pharmacien soit autorisé à vacciner un patient, des conditions précises devront être respectées : le professionnel devra être formé et devra disposer d’un espace dédié et réglementaire pour pouvoir vacciner un patient. Seuls les adultes venant pour un rappel de vaccin pourront bénéficier de cet acte.

Isabelle Adenot précise cependant que les médecins seront les seuls à pouvoir prescrire les vaccins.

Que se passe-t-il dans le monde entier ?

Certains pays ont, depuis quelques années déjà, autorisé les pharmaciens à pratiquer des vaccins sur les patients se rendant en officine. C’est notamment le cas pour les Etats-Unis (1995), le Royaume-Uni (2002), le Portugal (2007) ou encore le Canada (2012). Cela a permis d’augmenter de 10% environ la couverture vaccinale. En France, les 15 à 75 ans avouent ne pas être à jour dans leurs vaccins. Si la mesure entre en vigueur, l’Ordre des pharmaciens compte prouver l’efficacité de ce nouveau dispositif.

article précédent retour à la liste article suivant