La start-up lyonnaise Fab’entech conçoit un sérum contre le virus Ebola
le 16/03/2015

La start-up lyonnaise Fab’entech conçoit un sérum contre le virus Ebola

Subventionné par l’Europe, le développement d’un sérum qui permettra de lutter contre le virus Ebola a été confié à Fab’entech, une start-up lyonnaise. Créée il y a cinq ans, la start-up Fab’entech est spécialisée dans le traitement de virus émergents. On lui doit notamment un sérum contre la grippe aviaire H5N1.

Une demande de l’OMS à une start-up lyonnaise

Suite à l’impact meurtrier du virus Ebola, l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) a contacté la start-up lyonnaise afin qu’elle développe un sérum pour lutter contre cette maladie. Le processus a été lancé en janvier, bousculant le calendrier mis en place par les 23 employés de la start-up.

Quel est ce sérum ?

Le principe de ce sérum serait d’immuniser des chevaux afin qu’ils produisent des anticorps qui seront ensuite administrés aux malades. Grâce à ce processus, le virus devrait être « bloqué avant qu’il ne se développe », d’après le docteur Bertrand Lépine, président du directoire de Fab’entech. Le produit devrait être testé sur des singes au mois d’avril dans le laboratoire lyonnais.

Une commercialisation prévue à l’automne

Si tout se passe comme prévu, le produit devrait être prêt pour l’automne prochain. Au commencement, les employés de la start-up espèrent produire un premier lot d’environ 10 000 doses. Cependant, si les chevaux produisent beaucoup d’anticorps, il se pourrait que les doses soient plus nombreuses ce qui permettrait de sauver davantage de personnes atteintes du virus Ebola.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le virus Ebola, rendez-vous sur le site de l’OMS.

article précédent retour à la liste article suivant