agence européenne médicament
le 06/10/2016

La métropole de Lyon candidate pour accueillir l’Agence européenne des médicaments (EMA)

Suite au vote du Brexit des Britanniques, certaines institutions européennes vont devoir déménager. C’est notamment le cas pour l’Agence européenne du médicament (EMA). Et si la métropole de Lyon était légitime ?





Qu’est-ce que l’agence européenne des médicaments ?

L’Agence européenne des médicaments (EMA) a pour mission de protéger et faire la promotion de la santé publique ET animale. Pour cela, elle est chargée de superviser et évaluer les médicaments à usage humain et vétérinaire.

C’est l’EMA qui décide de la mise sur le marché d’un médicament, après qu’elle ait reçu une demande d’autorisation européenne. Elle joue également un rôle important dans la recherche et l’innovation ; la publication de directives, d’avis scientifiques et l’aide à la mise en place des protocoles sont des missions importantes qui lui sont confiées.

Cette institution emploie 850 salariés et réunit un réseau international de plus de 4 000 experts à travers l’Europe.

Pourquoi doit-elle déménager ?

Située à Londres depuis 1995, l’Agence européenne du médicament doit déménager suite au Brexit voté par les Britanniques. Il faut donc que l’EMA déménage dans un pays membre de l’UE. Parmi les candidats, Lille, Barcelone (et neuf autres villes espagnoles), Milan et Lyon ont déjà fait part de leurs candidatures.

La plus grande difficulté sera sans doute de convaincre les salariés de suivre l’Agence là où elle s’installera.

La candidature de Lyon est-elle légitime ?

La réputation de la ville de Lyon dans le domaine de la santé n’est plus à faire. En 2005, la création du pôle de santé « Lyonbiopôle » marque une étape importante dans le développement de la ville. Cet espace regroupe 23 centres, 4 hôpitaux et une centaine d’équipes de chercheurs. Les grands groupes pharmaceutiques Sanofi Pasteur et Mérial sont d’ailleurs présents au sein du biopôle.

Même si la France ne compte plus ses atouts pour prétendre à l’accueil de l’EMA, le scandale du Mediator a déjà terni sa réputation et ne jouera sans doute pas en sa faveur. Rien n’est joué, il faudra attendre quelques mois avant de connaître la ville qui accueillera l’EMA.

Pour tout savoir de l’Agence européenne du médicament (EMA), consultez le site officiel.

article précédent retour à la liste article suivant