La généralisation du tiers payant sera progressive
le 12/03/2015

La généralisation du tiers payant sera progressive

Lundi 9 mars, l’actuelle ministre de la santé, Marisol Touraine, a confirmé son projet de généralisation du tiers payant d’ici 2017. Elle a également précisé que le dispositif sera mis en place de façon progressive afin de faciliter les démarches pour les médecins. Le projet de loi sera examiné le 17 mars prochain.

Qu’est-ce que le tiers payant ?

Pour rappel, le tiers payant est le fait que lorsque vous consultez un professionnel de la santé, vous n’avez pas besoin de payer le prix de la consultation ; vos complémentaires santé se chargeront de le faire à votre place.

 

Le tiers payant est déjà très pratiqué par les pharmaciens, les auxiliaires médicaux, les laboratoires d’analyses et de radiologie mais les médecins sont peu nombreux à le pratiquer volontairement. Aujourd’hui, seuls les adhérents à la CMU bénéficient de ce tiers payant automatiquement. Au terme de ce dispositif, tous les Français pourront en bénéficier à partir de 2017.

Pourquoi une généralisation du TP ?

La généralisation du tiers payant fait partie des nombreuses promesses faites par le Président François Hollande au début de son quinquennat. Le 6 février dernier, le Président a précisé : « Le tiers payant ne sera mis en place que si un mécanisme simple est trouvé pour les professionnels de santé. ». Le 9 mars, la ministre de la santé, Marisol Touraine, a annoncé que la généralisation du tiers payant d’ici 2017 sera bel et bien mise en vigueur mais de façon progressive. Elle a également ajouté qu’une garantie de paiement serait assurée pour les médecins. De plus, si le remboursement n’est pas effectué dans un délai de sept jours, l’assurance maladie devra payer des pénalités aux médecins.

Pour ou contre ?

Ce projet divise les avis : d’un côté, la majorité des médecins s’oppose à cette réforme et ne s’en cache pas. Le 15 mars prochain, soit deux jours avant l’examen de la loi au Parlement, ils manifesteront contre ce dispositif car si cette généralisation a lieu, ils craignent de devoir multiplier les démarches auprès de nombreux acteurs pour être payés. De l’autre, d’après une étude réalisée par Opinion Way, les deux tiers des Français souhaiteraient bénéficier d’une dispense d’avance de frais lors d’une consultation chez leur médecin généraliste. Dans ces conditions, Marisol Touraine reste « absolument convaincue que le tiers payant s’imposera comme une évidence ». Affaire à suivre.

Le tiers payant Actil dans les contrats Miltis

En souscrivant à une complémentaire santé auprès de la mutuelle Miltis, vous bénéficiez d’une carte de tiers payant qui vous permet de ne pas avancer vos frais de santé en pharmacie, cabinet de radiologie…

devis gratuit mutuelle sante

article précédent retour à la liste article suivant