Réchauffement climatique santé
le 19/04/2019

Réchauffement climatique : de nouveaux impacts sur la santé

Le réchauffement climatique est bel et bien là, ses effets et ses risques sur la santé aussi.

Impossible de ne pas le remarquer, les vagues de chaleur en hiver et les périodes caniculaires en été sont de plus en plus nombreuses mais pas que : elles sont plus chaudes et durent plus longtemps. La saison chaude s’agrandit anormalement tandis que la saison froide se raccourci. Ce qui impacte considérablement notre santé. En plus des effets que nous connaissons déjà (déshydratation, fatigue…), d’autres viennent s’ajouter à cette liste.

 

Augmentation des allergies au pollen

Les pics de chaleurs en hiver entraînent la floraison de certains végétaux (principalement le Bouleau et l’Ambroisie en France) plus tôt que prévue. Le pollen est donc produit en plus grande quantité et est présent plus longtemps. Pire encore, la pollution a un effet néfaste sur le pollen qui augmente son pouvoir allergène. Ce qui amène donc à des allergies plus fortes, plus longues et plus nombreuses.

Aujourd’hui, plus de 20% des français sont allergiques au pollen contre moins de 5% quarante ans auparavant. Le risque de rhinite allergique augmente donc pour les personnes touchées mais ce n’est pas tout. En effet, ces rhinites déboucheraient sur un développement d’asthme. Les réactions au pollen deviennent ainsi de plus en plus graves.

Il ne faut donc pas négliger les rhumes des foins et autres symptômes de l’allergie au pollen (éternuements, gorge qui gratte ou encore irritations des yeux) et ne pas hésiter à consulter son médecin traitant qui pourra, si besoin, vous diriger vers un allergologue.

Épidémie de maladies tropicales

A cause de l’augmentation de la chaleur, certains insectes tropicaux viennent migrer en Europe jusqu’en France ! Depuis plusieurs années déjà, les moustiques tigres envahissent les plages du sud et causent des épidémies de dengues. Si l’hiver est suffisamment froid aujourd’hui pour les stopper, le rallongement de la saison chaude pourrait causer une augmentation des maladies, jusque-là, tropicales.

Malheureusement, la France n’est pas réellement préparée à surveiller ce genre de virus, malgré une médecine développée, et n’arrive pas à anticiper l’arrivée des moustiques. Il faut donc faire en sorte d’éviter au mieux ces insectes.

Pour cela, videz toute eau stagnante dans votre jardin (par exemple dans les récipients sous vos pots de fleurs) afin de réduire la propagation de ces petites bêtes et utilisez des sprays anti-moustiques pour les éloigner. Si vous préférez la méthode forte, vous pouvez toujours tenter de les éliminer en utilisant les raquettes électriques anti-moustiques.

Disparition des terres agricoles

Le réchauffement climatique provoque déjà aujourd’hui des sécheresses et des inondations qui impactent directement les terres agricoles. Sans elles, nous ne pouvons plus cultiver fruits et légumes, éléments très importants dans notre alimentation. La nourriture industrielle pourrait donc devenir notre principale ressource alimentaire provoquant une hausse de l’obésité (ces produits étant moins sains). D’après l’OMS, il y aura plus de 3,3 milliards de personnes en surpoids en 2030 contre 1,4 milliards aujourd’hui.

Une étude de l’université d’Oxford, publié sur The Lancet, montre que d’ici 2050 la consommation de fruits et légumes aura réduit de 4% par personne. Il faut ainsi préserver, dès aujourd’hui, une alimentation saine et équilibrée en privilégiant les fruits et les légumes (de préférence n’ayant aucun impact sur l’environnement).

En savoir plus sur l’actualité santé

article précédent retour à la liste article suivant