Risques écrans enfants
le 23/10/2018

L’impact des écrans sur les jeunes enfants !

Les écrans sont aujourd’hui présents partout dans notre société et les adultes comme les enfants se retrouvent régulièrement face à un smartphone, un ordinateur, une télévision…

Si les adultes sont en capacité de contrôler leurs usages des écrans il est important d’accompagner les enfants dans leur utilisation.

L’idée n’étant pas de diaboliser les appareils numériques mais de les utiliser dans une démarche éducative.

 

Quelle utilisation des écrans avant 3 ans ?

Vous avez déjà certainement entendu parler du slogan « Pas d’écran avant trois ans ». Cette phrase n’a pas vocation à interdire complètement l’usage de tous les écrans aux enfants de moins de 3 ans. De toute façon cela serait difficile voir impossible à notre époque avec une moyenne de 5 écrans par famille.

L’idée avancée par ce slogan est que le temps passé par un enfant devant un écran l’empêche de réaliser des apprentissages fondamentaux pour son avenir. En effet, les enfants de 0 à 3 ans sont en pleine phase de développement aussi bien intellectuel que moteur et le fait de les mettre face à un écran peut les freiner dans leur progression.

Certaines études ont évoqué l’éventualité d’un lien entre une surexposition des enfants aux écrans et :

  • un retard dans l’apprentissage du langage
  • des capacités d’attention réduites
  • une motricité fine de moins bonne qualité…

L’enseignement principal de cette étude est d’éviter les dérives consistant à donner un écran à un enfant dès qu’il fait une crise, pour le calmer. L’usage d’un écran par un enfant doit toujours être accompagné et limité par l’un des deux parents.
Les adultes aident les enfants à apprendre à marcher, parler, se nourrir, s’habiller… ils doivent dorénavant leur apprendre à appréhender l’utilisation des écrans quels qu’ils soient : TV, ordinateurs, mobiles, tablettes.

Retrouvez toute l’actualité santé du moment :

article précédent retour à la liste article suivant