;
Ménage dangereux pour la santé
le 12/07/2018

Faire trop souvent le ménage serait dangereux pour la santé

Des chercheurs norvégiens ont publié, dans la revue American Journal of Respiratory an Critical Care Medicine, une étude qui démontre que certains produits ménagers seraient encore plus nocifs pour la santé que le tabac. Cela reviendrait à fumer un paquet de cigarettes par jour.

En effet, les résultats de l’étude mettent en avant que l’émanation qui se dégagent de certains produits ménagers sont très mauvais et aussi dangereux pour les poumons que le tabac et causeraient des difficultés respiratoires. L’étude précise qu’une utilisation régulière de sprays d’entretien, sur une durée de 10 à 20 ans, serait l’équivalent de 20 cigarettes fumées par jour, soit un paquet.  

« Nous craignions que de tels produits chimiques, en causant régulièrement des dommages aux voies respiratoires jour après jour, année après année, puissent accélérer le taux de déclin de la fonction pulmonaire qui survient avec l’âge », alerte Cecile Svanes, professeur au Centre for International Health de l’université de Bergen et co-auteure de l’étude.

L’étude 

L’enquête a été réalisée auprès 6 235 personnes de 20 à 40 ans, dont l’âge moyen était de 34 ans. Elles ont été suivies entre 1992 et 2012. Les chercheurs norvégiens se sont basés sur les données de l’European Community Respiratory Health Survey (ECRHS) pour rédiger leur analyse.

Lors de la conclusion de l’étude, les chercheurs constatent que les hommes ne seraient pas touchés par ces effets  à l’inverse des femmes et des professionnels de nettoyage qui sont très exposés à l’utilisation de ces produits dans le cadre de leur métier et du ménage à la maison.

Les hommes seraient moins exposés car ils déclarent faire moins le ménage (2 932 hommes ont déclaré avoir une activité ménagère contre 3 298 femmes de l’échantillon). Ils ont aussi été comparés à des hommes qui sont exposés à des substances encore plus dangereuses pour la santé. Et puis, les femmes seraient plus sensibles et fragiles à ces produits et aux substances qu’ils dégagent.

Les principales conséquences

Sur la santé, respirer trop souvent ces produits chimiques entraîneraient une augmentation de l’asthme et des difficultés respiratoires.

L’un des critères d’analysé est le VEMS (le volume expiratoire maximal en une seconde). Les femmes qui font régulièrement le ménage ont un VEMS qui diminue chaque année de 22 millilitres par an contre 18,6 pour les femmes qui ne font pas le ménage de façon régulière et qui ne sont donc pas exposés à des agents chimiques et toxiques.

La diminution est due à l’irritation des voies respiratoires causées par de nombreux produits de nettoyage.

Le conseil pratique

Il faut opter pour des solutions plus naturelles : tel que le vinaigre blanc.

C’est un incontournable de l’entretien de la maison : nettoie, désinfecte, élimine le calcaire, détartre, supprime les mauvaises odeurs, retire les moisissures, fait briller le carrelage…  C’est le produit indispensable à avoir chez soi !

article précédent retour à la liste article suivant