Espace numérique santé
le 26/03/2019

Un espace numérique de santé créé pour chaque français d’ici 2022 !

Toujours dans le cadre de la mise en place du projet de loi santé l’Assemblée Nationale vient de voter la création d’un espace numérique de santé pour chaque citoyens français.

Cette mesure a été décidée par le Gouvernement et Agnès Buzyn car celle-ci estime que la France est en retard dans le domaine de la santé numérique et pour éviter que des sociétés ne créent des espaces numériques trop peu sécurisés.

 

Concrètement comment va fonctionner cet espace de santé numérique ? Quel va être son principal objectif ? Miltis vous en dit plus dans la suite de cet article.

Le DMP « pierre angulaire » du dispositif !

Pour rappel, DMP signifie Dossier Médical Partagé. Le DMP est réellement opérationnel depuis mi 2011 et est en quelque sorte un carnet de santé digital qui regroupe toutes les données de santé d’un assuré. Il peut par exemple contenir des informations telles que des résultats d’examens, des antécédents médicaux, des traitements spécifiques ou des allergies significatives.

La création de ce dossier est totalement gratuite et se fait sur simple demande du patient. Les données qu’il contient sont bien évidemment sécurisées et ne sont accessibles que pour les professionnels de santé type : médecin traitant, pharmacien, infirmier… sur accord préalable du patient.
En dehors du DMP, l’objectif est de réunir tous les services de santé existant sur une même plateforme. Ainsi, cet espace numérique devrait également regrouper un historique des remboursements des dépenses de santé via l’intégration des données Ameli.fr, des informations sur le don d’organes, les coordonnées de la « personne de confiance »…

Le Gouvernement espère améliorer le parcours de soin avec la mise en place de ce dispositif. D’ici le 1er janvier 2022, tous les français devraient donc disposer de leur espace de santé numérique personnel. Pour les enfants nés à partir de cette date, la création sera automatique sauf si un proche s’y oppose.
A ce jour, plus de 4 millions de français ont créés leur Dossier Médical Partagé. Les estimations tablent sur 10 millions d’ici la fin de l’année et 40 millions de DMP en 2022.

Après la télémedecine (ou téléconsultation), la dématérialisation des feuilles d’arrêt maladie, le Dossier Médical Partagé, il devient évident que la santé se digitalise de plus en plus. Notre rôle en tant que mutuelle santé est de vous accompagner pour appréhender au mieux ces changements et faire en sorte qu’ils soient bénéfiques pour l’ensemble de nos adhérents.

Apprenez en plus sur l’e-santé

article précédent retour à la liste article suivant