;
Cosmétiques dangereux bébé
le 06/02/2019

Certains cosmétiques seraient dangereux pour les bébés

Une étude réalisée par des chercheurs Franco-espagnols et publiée ce mercredi prouve que les enfants qui ont été soumis à des polluants chimiques tout au long de la grossesse de leur mère mais aussi lors des premiers mois de leur vie présentent plus de risques de contracter une maladie respiratoire.

Ces recherches ont été réalisées sur base de données recueillies auprès de 1 000 femmes enceintes et leurs enfants dans 6 pays différents en Europe.

 

Le but étant de mesurer l’exposition des bébés à tous types de polluants :

  • perturbateurs endocriniens
  • métaux
  • particules fines dans l’air
  • dans l’alimentation…

Des résultats préoccupants

Le constat de cette étude est qu’environ 9 enfants sur 10 sont exposés à des polluants chimiques avant même leur naissance. Les chercheurs citent des composés préfluorés qui sont présents dans des produits industriels de grande consommation notamment dans tous les ustensiles de cuisines anti-adhérents.

Certains cosmétiques utilisés soit par la maman pendant sa grossesse ou pour la toilette de l’enfant après sa naissance sont nocifs pour la santé de bébé. L’étude mentionne par exemple l’éthyl-parabène qui est utilisé comme conservateur.

Les scientifiques expliquent qu’il y a de fortes probabilités pour que ces polluants aient un impact sur la santé respiratoire des enfants. En effet, il semblerait que l’ensemble de ces perturbateurs chimiques modifient la croissance des poumons des bébés et limitent chez certains leur fonction respiratoire. Cela peut avoir des conséquences tout au long de la vie de l’enfant et n’est donc pas à prendre à la légère.

Comment protéger son enfant des polluants ?

Limiter les produits cosmétiques pour la maman et son bébé

Comme évoqué ci-dessus de nombreux produits cosmétiques contiennent des composants qui peuvent nuire à la santé de votre enfant. L’idéal est donc de limiter leur utilisation pendant la grossesse ainsi que durant les premières années de vie du bébé.

La peau de votre enfant n’a pas besoin de tous ces produits qui s’ils sentent bons, sont parfois nocifs.

Vérifier les composants de chaque produit

Il est important de prendre le temps de bien lire les étiquettes avant d’acheter un nouveau produit. Méfiez-vous des termes qui peuvent porter à confusion comme « hypoallergénique », cela ne veut pas dire que le produit est sans danger.

Deux composants sont à proscrire des produits pour bébé : le méthylisothiazolinone qui est un conservateur très présent dans les lingettes nettoyantes et le phénoxyéthanol, un perturbateur endocrinien présent dans de nombreux produits cosmétiques.

Favoriser les labels biologiques !

Vous pouvez faire confiance à des labels biologiques comme Nature et Progrès, Cosmebio, Ecocert… En effet, ceux-ci se doivent de répondre à certaines obligations et contiennent donc au minimum 95 % d’ingrédients d’origine naturelle.

Le magazine 60 Millions de consommateurs a notamment mené une enquête pour identifier les labels les plus fiables auxquels vous pouvez faire confiance.

Pour résumer appliquer le moins de produits possibles sur votre peau et celle de votre enfant. Lorsque vous le faites, tournez-vous vers des cosmétiques biologiques. En terme d’alimentation, la règle est sensiblement la même : privilégiez les aliments naturels et bio.

Consultez d’autres actualités santé

article précédent retour à la liste article suivant