Conseil santé été
le 09/08/2019

Nos conseils santé pour profiter de l’été en toute sécurité

Voilà maintenant un mois que l’été a commencé. Si cette saison est particulièrement aimée pour ses longues vacances, ses chaleurs et son farniente, elle peut aussi être synonyme de problèmes de santé.

Afin d’éviter au mieux ces désagréments, votre mutuelle Miltis vous livre ses conseils pour passer une bonne fin d’été.

 

Nos conseils pour éviter les noyades et les hydrocutions

Qui dit vacances d’été dit baignade à la mer et risques de noyade. L’an dernier, sur 1 649 noyades, ce sont un peu plus de 400 personnes qui en sont décédées. Ces accidents, pour la majorité évitables, sont en pleine croissance chaque été. Délaissez donc votre smartphone sur la plage et suivez ces quelques conseils qui pourraient vous aider.

Tout d’abord, il est bien évident qu’il faut se baigner dans un point d’eau où des maîtres-nageurs sauveteurs sont présents. Bien qu’il soit toujours très tentant d’aller là où il y a moins de monde – et donc pour la plupart du temps là où il n’y a aucune surveillance – la présence de ces secouristes n’est pas négligeable. Lorsque vous vous baignez, veillez à ne jamais être seul (surtout les enfants et les seniors qui sont les plus touchés par les accidents de ce genre) et à ne pas vous éloigner trop loin de la plage afin d’être toujours visible. Faites aussi bien attention aux marées et n’hésitez pas à consulter les horaires durant lesquels ces dernières sont hautes.

De plus, faites aussi attention aux risques d’hydrocution. Le choc thermique causé par un changement de température trop brutal peut être mortel. Rentrez donc doucement dans l’eau en mouillant votre nuque.

Les gestes à suivre pour éviter les coups de chaleur

L’été rime aussi avec chaleurs et canicules, il faut donc évitez les risques liés aux expositions au soleil et aux températures élevées. Pour cela, rien de mieux que de rester au frais. Faites-en sorte de fermer toutes les fenêtres, les volets ainsi que les rideaux pour éviter que votre lieu de vie ne devienne un four. Vous pourrez, par la suite, tout ouvrir la nuit afin de profiter de la baisse de température pour rafraîchir votre chez-vous.

Si vous préférez utiliser une climatisation ou un ventilateur, faites bien attention à ne pas trop en user. Il est courant de voir des personnes choisir une température beaucoup trop basse. Un écart maximum de 5°C avec l’air ambiant est fortement conseillé pour éviter les chocs thermiques en sortant de chez-vous. Pour ce qui est du ventilateur, il faut bien faire attention à ce qu’il ne brasse pas de l’air chaud et, par conséquent, réchauffe encore plus la température intérieure. D’autres lieux climatisés sont aussi conseillés comme les centre-commerciaux ou les cinémas afin de réunir confort et plaisir.

Si vous préférez rester à l’extérieur – pour profiter de la mer par exemple – évitez le soleil lorsque son rayonnement est le plus fort (entre 11h30 et 15h) notamment grâce à un parasol et portez quelque chose pour protéger votre tête et vos yeux tout en pensant à la crème solaire. Rafraîchissez votre corps en allant dans l’eau ou en vous brumisant régulièrement.

N’oubliez pas de vous hydrater tout au long de la journée !

Enfin, pour terminer, il ne faut pas oublier la chose la plus importante : l’hydratation. Évitez de vous précipiter et de vous forcer à boire un litre et demi d’un seul coup, votre corps ne le supportera pas très bien. Buvez régulièrement en petite quantité. En plus d’être hydraté, votre corps pourra facilement maintenir sa température à 37°C tout au long de la journée. Associez cette eau avec des rondelles de citron, de concombre et même des feuilles de menthe pour apporter une petite touche aromatisée. N’hésitez pas non plus à manger des fruits, surtout ceux riches en eau comme les melons, les pastèques et les fraises.

Il faut également faire attention à ce que vous ingurgitez. Certaines boissons sont à proscrire en été comme l’alcool, le café, le thé ainsi que les boissons trop sucrées qui n’apporteront que des effets déshydratants. De plus, les boissons glacées sont aussi à bannir. En plus de compliquer votre digestion, elles ne permettent pas au cerveau de se sentir hydraté.

Tous ces conseils peuvent vous sembler anodins, mais le nombre d’accidents ne faisant qu’augmenter chaque année, une piqûre de rappel n’est donc pas négligeable. Faites donc attention à vous et profitez au maximum de ces vacances.

En savoir plus sur ma santé

article précédent retour à la liste article suivant