Lisibilité garanties mutuelles
le 01/03/2019

Les complémentaires santé s’engagent à rendre leurs garanties plus lisibles !

L’un des sujets phares de ce début d’année dans le domaine de la santé est la décision prise par l’ensemble des mutuelles de rendre leurs garanties plus lisibles.

Cet engagement est un prolongement de la réforme dite du « reste à charge zéro », portée par le Gouvernement et plus particulièrement la ministre de la santé, Agnès Buzyn.

 

Concrètement qu’est-ce qui va changer dans votre contrat santé ?

Les contrats des mutuelles santé devraient donc devenir plus lisibles pour leurs adhérents d’ici à 2020 ! Vous n’aurez plus aucun problème pour comprendre combien vous sera remboursée votre consultation chez le dentiste ou encore les dernières lunettes de vue que vous venez d’acheter. Mais concrètement comment cela va se mettre en place ?

Pour commencer, quinze garanties parmi les plus courantes ont été choisies avec leur prix moyen national comme référence. En plus de cela, ce prix sera décomposé pour afficher les différents montants à la charge de l’Assurance maladie, de la complémentaire santé et de l’assuré en euros. Ainsi vous n’aurez plus aucun problème pour identifier clairement et rapidement votre reste à charge.

Une légende de bas de page standard et plus complète devrait également être ajoutée afin de mieux comprendre tous les termes liés à un contrat santé comme BR pour base de remboursement du régime obligatoire ou encore OPTAM pour Option pratique tarifaire maîtrisée…

Le montant moyen des honoraires pratiqués sera également affiché dans cette nouvelle présentation des contrats. Même si cet engagement devrait être pleinement appliqué en 2020, les mutuelles santé incitent leurs équipes à déployer cette affichage au plus vite afin d’apporter plus de clarté aux adhérents.

Agnès Buzyn a tenu à rappeler que cet accord n’avait aucun caractère contraignant. En effet, les complémentaires santé n’ont pas été obligées par le Gouvernement à mettre en place ces mesures, celles-ci sont nées de discussions collectives. Cet amélioration de la lisibilité des garanties ne sera donc pas un critère du cahier des charges des contrats responsables.

En savoir plus sur votre santé

article précédent retour à la liste article suivant