Troubles sommeil seniors
le 01/10/2018

Comment lutter contre les troubles du sommeil chez les seniors ?

La quantité et surtout la qualité du sommeil sont deux facteurs très importants pour être en bonne santé à tout âge et en particulier pour les seniors. Cette catégorie d’âge est couramment touchée par des troubles du sommeil. En effet, certains seniors ont du mal à dormir plus de 5 heures par nuit alors que d’autres dépassent les 10 heures au lit.

Dans un cas comme dans l’autre, cela n’est pas bon pour la santé et s’apparente à des troubles du sommeil. Afin de vous accompagner dans la préservation de votre santé, la mutuelle Miltis vous donne des conseils pour mieux dormir.

Les risques d’un sommeil de mauvaise qualité !

Environ 22% des seniors affirment avoir des problèmes de sommeil de différentes natures : insomnies, apnées du sommeil…

Un sommeil insuffisant et/ou de mauvaise qualité peut avoir de nombreuses conséquences sur la santé :

  • L’obésité : un sommeil insuffisant peut en effet vous faire prendre du poids de manière assez importante.
  • Une mauvaise humeur et une sensation de stress plus prononcées.
  • Des problèmes articulaires comme des douleurs au dos ou aux genoux plus fréquentes.
  • Un système immunitaire plus faible et donc des risques de tomber malade plus importants…

Bien dormir est donc très important pour rester en bonne santé. Suivez nos conseils adaptés au sommeil des seniors.

Comment bien dormir quand on est à la retraite ?

Si vous êtes vous même victime de troubles du sommeil et avez des problèmes à faire des nuits complètes et réparatrices suivez les conseils de Miltis pour mieux dormir.

Il est important de maintenir un niveau d’activité physique régulière. N’hésitez pas à marcher, bricoler, faire votre jardin ou du vélo. Ces activités vous permettront de fatiguer votre organisme et donc de mieux dormir par la suite.

Évitez de trop utiliser votre smartphone ou votre tablette avant d’aller vous coucher. En effet, ces écrans produisent de la lumière bleue qui détériore la qualité de votre sommeil.

Concentrez-vous sur votre respiration lorsque vous êtes couchés dans votre lit. Il semblerait que compter vos inspirations profondes aide à s’endormir plus rapidement et évite de gamberger.

Privilégiez les siestes qui permettent de compenser un manque de sommeil dans la nuit. Attention toutefois à ne pas dépasser 15 à 20 minutes pour que celles-ci soient vraiment réparatrices.

L’excès de repos n’est pas bénéfique non plus. Pensez donc à régler votre réveil et vous lever tôt afin de ressentir la fatigue en fin de journée !

Si vous suivez tous ces conseils, vous devriez mieux dormir la nuit et vous sentir petit à petit plus reposé et en meilleure santé.

Toute l’information du secteur santé

article précédent retour à la liste article suivant