;
Aspirine seniors
le 08/10/2018

Faut-il prendre de l’aspirine pour réduire les risques d’AVC ou d’infarctus ?

Vous avez certainement déjà entendu dire que la prise quotidienne d’aspirine chez les seniors permettait de réduire les risques d’infarctus et d’AVC. Cette idée fortement répandue est à pondérer, elle ne se vérifie pas dans tous les cas.

Il semblerait que l’aspirine soit effectivement conseillée pour les personnes ayant déjà été victimes de ce type de pathologie afin d’éviter les récidives. Cependant, l’aspirine peut avoir des effets négatifs sur les seniors n’ayant jamais subi d’infarctus.

Des risques de saignements à prendre en compte

Une étude réalisée récemment par des chercheurs Australiens et publiée dans le New England Journal of Medicine explique que les risques d’une prise quotidienne d’aspirine chez les seniors seraient plus importants que les avantages !

Cette étude réalisée auprès de 19 000 personnes âgées de 60 ans et plus et pendant environ 5 ans a permis de démontrer que l’aspirine n’avait pas d’effets positifs sur la prolongation de vie des seniors en bonne santé.

A l’inverse, les chercheurs ont constaté que la prise régulière d’aspirine augmentait le risque de saignements graves. En effet, passé 75 ans, les risques d’hémorragies intestinales sont amplifiés par l’aspirine.

Si vous êtes seniors et souhaitez avoir accès à un traitement de prévention contre les risques d’infarctus ou d’AVC oubliez l’aspirine et allez plutôt consulter votre médecin qui saura vous conseiller au mieux pour préserver votre santé.

En savoir plus sur ma santé

article précédent retour à la liste article suivant