Anaphylaxie : la forme la plus grave de la réaction allergique
le 12/06/2015

Anaphylaxie : une campagne de sensibilisation pour lutter contre cette réaction allergique sévère

Le 4 juin dernier, l’association française pour la prévention des allergies (AFPRAL) a lancé une campagne de sensibilisation pour apprendre à effectuer les gestes qui sauvent en cas de choc anaphylactique. Explications.

En cette période de risques d’allergie (niveau 5/5 dans le Rhône par exemple), il est important de rappeler les gestes qui sauvent la vie en cas de réaction sévère à un allergène.

Anaphylaxie, qu’est-ce que c’est ?

C’est la forme la plus grave de la réaction allergique. Elle touche plusieurs organes et peut entraîner le décès de l’individu s’il n’est pas pris en charge immédiatement par les secours.

L’anaphylaxie est provoquée suite au contact avec un allergène (aliments, piqûres d’insectes, latex, anesthésiant…). A tous les âges de la vie, les personnes allergiques peuvent être victimes de cette réaction sévère. En 2012, 59,7% des personnes victimes d’anaphylaxie étaient des adultes.

En général, la réaction se déclare entre 1 et 30 minutes après le contact avec l’allergène. C’est pour cette raison qu’il est primordial de prendre en charge la victime très rapidement.

Les symptômes et les remèdes

Pour identifier une anaphylaxie, certains symptômes doivent être connus : la gorge gonfle et la voix devient rauque La respiration est sifflante et la tension de la victime chute brutalement. Le cœur de la victime peut également s’arrêter de battre.

En cas d’anaphylaxie, il faut agir rapidement et efficacement, cela devient très vite une question de vie ou de mort. Après avoir appelé le Samu (15) ou les pompiers (18), il faut utiliser un bronchodilatateur immédiatement en donnant 2 bouffées par 2 bouffées pour améliorer la respiration de la victime. Ensuite, il faut utiliser le stylo-injecteur d’adrénaline, cet objet miracle malheureusement trop peu connu.

Le stylo-adrénaline : de quoi s’agit-il ?

La campagne lancée par l’AFPRAL vise à sensibiliser les personnes allergiques, leur entourage mais également les médecins scolaires, les enseignants, les urgentistes, les pharmaciens et les pompiers qui sont les acteurs directement confrontées à l’urgence allergique.

Ce stylo est délivrable sur ordonnance. L’adrénaline contenue à l’intérieur de cet objet est injectée dans le muscle pour relancer le cœur de la victime et enrayer la chute de la tension. C’est, à ce jour, le moyen le plus efficace pour sauver la vie d’une personne victime d’anaphylaxie.

A la rentrée scolaire de septembre 2015, 1200 médecins scolaires seront équipés d’une trousse d’entraînement à l’urgence avec les différents types de stylo existants.

A l’occasion de cette campagne de sensibilisation, un site web dédié à l’anaphylaxie a été créé. Vous pourrez y trouver toutes les informations utiles pour arrêter le processus avant qu’il ne soit trop tard.

article précédent retour à la liste article suivant