Alzheimer Nora test
le 16/09/2019

Alzheimer : un chercheur français invente un test révolutionnaire !

Nous vous parlons régulièrement d’Alzheimer sur ce site car il faut bien avoir conscience que cette maladie progresse et touche environ 1 million de personnes en France et 36 millions dans le monde ! Heureusement, la recherche dans ce domaine fait également de grandes avancées.

S’il n’existe pas encore de réel remède pour la soigner, de nombreuses solutions apparaissent pour : améliorer la vie des malades, retarder son apparition ou encore détecter ses effets plus simplement et rapidement.

 

La solution dont nous allons vous parler aujourd’hui est justement dans ce cas là. Romain Verpillot, un docteur en chimie analytique de 39 ans a mis au point un examen baptisé le « Nora test » qui permet de savoir si une personne est atteinte d’Alzheimer en seulement 48h sur base d’une simple prise de sang.

Concrètement qu’est ce que le Nora test ?

Avant de vous présenter le « Nora test », revenons rapidement sur son créateur. Romain Verpillot est né à Paris et vit aujourd’hui à Montpellier. C’est lors de sa thèse sur le développement d’outils de diagnostic innovants qu’il a découvert totalement par hasard des biomarqueurs permettant d’identifier les signes de la maladie d’Alzheimer.

Suite à cela, il a pris la décision de ne pas publier sa thèse mais plutôt de déposer un brevet et créer sa start-up appelée Alzohis afin de travailler sur le sujet. Depuis 2011, le docteur Verpillot et sa start-up ont pu bénéficier de levées de fonds pour continuer leurs recherches. Toute l’équipe a également travaillée en collaboration avec des hôpitaux et laboratoires d’analyses médicales spécialisés. Toutes ces années de recherches n’ont pas été vaines puisqu’elles ont abouti à la naissance du « Nora test » !

Le « Nora test » offre la possibilité de détecter la présence d’Alzheimer chez un malade sur base d’une simple prise de sang. Cela évite les nombreux tests indispensables (et parfois très coûteux) réalisés aujourd’hui : ponction lombaire, IRM ou pet scan. Avec cette nouvelle méthode, le patient gagne en temps de diagnostic, en argent mais aussi en bien-être car une ponction lombaire peut parfois être douloureuse.

Cela permettra également de détecter la maladie beaucoup plus tôt et donc d’anticiper plusieurs de ses symptômes. Les tests actuels ne font que confirmer l’intuition du corps médical alors que le « Nora test » va permettre d’anticiper et de détecter la maladie avant ses premiers effets néfastes.

De nombreuses études ont prouvées qu’une prise en charge en amont de la maladie d’Alzheimer permettait de retarder le déclin cognitif. Cela signifie pouvoir travailler plus longtemps, conserver une vie sociale et vieillir dans de meilleures conditions. Voilà pourquoi nous sommes ravis de vous présenter cette nouvelle avancée très significative pour tous les malades d’Alzheimer !

Consulter d’autres actualités santé

 

article précédent retour à la liste article suivant