Allergies pollens Asthme et COVID-19 traitements MILTIS
le 10/04/2020

Allergies aux pollens et COVID-19 : faut-il continuer son traitement ?

Qui dit printemps, dit forcément retour des allergies aux pollens. En cette période de confinement et de crise sanitaire liées au COVID-19, certaines personnes qui n’auraient jamais déclaré d’allergies pourraient se questionner sur la nature de leurs symptômes en cas de premiers signes d’allergies. A cet effet, la mutuelle MILTIS souhaite éclairer sur les différences entre les symptômes liés aux allergies et ceux liés au COVID-19 mais également alerter sur l’importance du maintien de son traitement contre les allergènes et ce même pendant le confinement. Explications !

 

Forte concentration du pollen de bouleau en France

Carte de vigilance des pollens avril 2020 RNSA MILTIS
Carte de vigilance des pollens – RNSA – 10 avril 2020

Le pollen de bouleau fait son grand « Come-Back » et s’installe de manière significative dans l’air, à tel point que presque toutes les régions de France sont aujourd’hui touchées par la présence de cet allergène. A cet effet, le RNSA (Réseau National de Surveillance Aérobiologique) vient de publier sa toute nouvelle carte désignant toutes les régions de France les plus touchées et précise « qu’aucuns départements ne sera épargnés par les fortes concentrations de pollens de bouleau au nord d’une ligne Bordeaux-Grenoble ».

Faut-il arrêter son traitement contre les allergies durant la période covid-19 ?

Courant mars, le ministre de la Santé, Olivier Véran, avait déconseillé la prise d’anti-inflammatoires, considérés comme un facteur pouvant aggraver les risques d’infection au COVID-19. Néanmoins, et il est important de le savoir, les traitements contre les allergies aux pollens ne sont pas concernés par cette restriction. Selon Madeleine Epstein, allergologue et vice-présidente du Syndicat français des allergologues (SYFAL) « les traitements contre les allergies (corticoïdes) sont des anti-inflammatoires différents des anti-inflammatoires non stéroïdiens » et permettent de contrôler l’inflammation et diminuer les crises. C’est pourquoi, il est important de continuer la prise de son traitement afin de pas risquer des complications.

Aussi, pour les personnes qui souffrent d’asthme, la SFA (Société Française d’Allergologie) rappelle qu’il est primordial de continuer la prise de son traitement même pendant la crise sanitaire et précise que « tous les traitements de fond de l’asthme doivent être maintenus pendant la période de l’épidémie et adaptés pour que l’asthme soit parfaitement contrôlé » mais également que « les corticoïdes inhalés n’exposent pas à un risque d’infection virale respiratoire plus sévère en général et d’infection par le SARS-CoV-2 sur les données disponibles ». Néanmoins, les asthmatiques touchés par un asthme grave font partie des personnes à risque et doivent redoubler de prudence.

Ne pas confondre allergies aux pollens et symptômes COVID-19

Pour ceux qui n’auraient jamais contracté d’allergies et qui commenceraient à voir apparaître des premiers symptômes, pas de panique ! Il faut savoir qu’une allergie aux pollens se traduit par des signes complètement différents de ceux liés au COVID-19. Souvent appelé « rhume des foins », les réactions allergiques se traduisent principalement par :

  • Des démangeaisons au niveaux des yeux, avec les paupières enflées et collées et par des rougeurs de types conjonctivite ;
  • Un nez qui gratte, qui se bouche ou encore qui coule ;
  • Une gorge qui gratte et qui démange.

Mais, la grande différence entre les signes d’infection du coronavirus et ceux des allergies aux pollens reste le syndrome grippal par lequel le COVID-19 se manifeste : fièvre, courbature, toux. Des symptômes qu’on ne retrouve pas chez les personnes qui contracteraient des allergies.

Toutefois, si vous avez un doute sur la nature de vos symptômes, n’hésitez pas à solliciter les services de téléconsultation en ligne pour demander l’avis d’un médecin ou d’un spécialiste. Cela vous permettra d’avoir un retour plus rapide sur votre état de santé et de limiter vos déplacements.


Plus que jamais en cette période de crise, vous devez prendre soin de vous et de votre santé. Les garanties santé MILTIS s’adaptent à vos besoins avec 5 niveaux de garanties santé modulables. Indépendant, famille, actif (…) notre contrat santé Luminéis est fait pour vous ! Senior, retraité ou futur retraité ? La complémentaire santé Calibris vous permet de renforcer vos remboursements sur les soins qui sont essentiels pour vous. Estimons vos besoins dès maintenant.

demande de devis plusieurs produits - Mutuelle Miltis

article précédent retour à la liste article suivant