Comment guérir la dépression ?
le 30/04/2019

Tout ce qu’il faut savoir sur la dépression

Souvent confondue avec la déprime, la dépression est devenue aujourd’hui le trouble psychiatrique le plus répandu ainsi que le premier facteur de morbidité et d’incapacité sur le plan mondial d’après l’OMS.

Cette maladie mentale plonge la personne atteinte dans une énorme tristesse et un désespoir quotidien qui mènent à des pensées négatives, une baisse de la motivation et de l’estime de soi. Si cette dernière peut ne durer qu’un temps, elle peut aussi être très longue et incurable. Étant encore un peu méconnue, la dépression n’est pas un trouble à prendre à la légère. Miltis vous a donc listé tout ce qu’il faut savoir sur cette maladie.

 

La dépression en quelques chiffres

Il n’existe pas de catégories de personnes plus à risques que d’autres. En effet, on peut être atteint de dépression à tout âge de son enfance à sa vieillesse. Ce sont plus de 300 millions de malades dans le monde avec 800 000 suicides (par an) notamment chez les 15-29 ans dont c’est la deuxième cause de mortalité.

En France, ce sont près de 18% de personnes qui ont vécu un épisode dépressif majeur durant leur vie dont deux fois plus de femmes que d’hommes d’après une étude de l’INPES. Des chiffres alarmants qui montrent qu’une personne sur cinq souffre de dépression.

Parmi les plus touchés, on peut compter les seniors – qui, pour nombre d’entre eux, sont isolés socialement ce qui provoque presque 3 000 morts chaque année – ainsi que les 15-29 ans parfois victimes de harcèlement lors de l’adolescence ou de stress intense au début de l’âge adulte. La dépression pouvant réapparaître après une première guérison, une autre étude de l’INPES montre que seulement 41% des personnes ayant vécu un premier épisode dépressif récidivent.

Quelles sont les causes de la dépression ?

Les causes de la dépression sont nombreuses et dépendent de l’individu concerné, on ne peut donc malheureusement pas réellement les connaître. On peut cependant identifier des facteurs de risque récurrents d’ordres psychologiques, sociologiques, et même biologiques.

La dépression peut être causée par un ou plusieurs épisodes traumatisants de la vie comme la perte d’un proche ou encore une maladie grave. Presque 50% des personnes atteintes d’Alzheimer deviennent dépressives par la suite, ne supportant pas d’être atteint par ce trouble neurodégénératif. Il existe aussi des facteurs correspondants au milieu de vie et aux mauvaises habitudes. Un individu sujet à des crises de stress répétées aura plus de chance de développer une dépression qu’une personne plus calme. Certains salariés, continuant de travailler chez eux en plus des heures de bureau, accumulent des contraintes liées au temps et aux responsabilités. Cette accumulation négative peut avoir des répercussions sur la santé mentale et mener tout droit vers une dépression.

En outre, cette maladie dépend de la capacité de l’individu à subir ou non les aléas de la vie et à avoir un mode de vie sain. Il y a ainsi beaucoup de facteurs déclenchant mais aussi – et heureusement – des solutions pour s’en sortir.

Quelles sont les solutions ?

Tout comme les causes, il y a beaucoup de solutions qui marchent ou non en fonction des personnes atteintes. Elles peuvent guérir en quelques mois ou plusieurs années compte tenu du stade d’avancement de la maladie.

L’une des principales solutions est l’hospitalisation dans un service psychiatrique à l’intérieur duquel la personne atteinte de dépression pourra être suivie et surveillée. Un traitement lui sera administré afin qu’elle se sente mieux. Généralement sous forme d’antidépresseurs, ces médicaments peuvent guérir à partir de 6 mois de traitements. Si ces derniers n’apportent aucun effet positif au malade, il pourra subir une sismothérapie qui consiste à provoquer une activité électrique au niveau des neurones pour corriger le déséquilibre des neurotransmetteurs responsables de la maladie. Pour certains cas, le malade pourra rester chez lui (avec ou sans antidépresseurs). Un accompagnement quotidien de ses proches lui sera fortement bénéfique.

Si l’automédication est dangereuse pour cette maladie et le suivi psychiatrique indispensable, il reste d’autres recours permettant à une personne de se sentir un peu mieux. Par exemple, une bonne alimentation serait bénéfique. Certes, la dépression ne peut pas être guérie avec des aliments mais le fait de manger sainement peut permettre d’avoir un bon état mental ; tout comme de bonnes nuits de sommeil et une activité sportive régulière. De plus, faire appel à la médecine alternative pourrait aussi permettre de retrouver une harmonie, notamment la sophrologie qui permettra de se détendre et de lâcher prise pour être pleinement dans le moment présent.

La dépression n’est donc pas une maladie simple à appréhender ni à guérir du fait des nombreux facteurs et solutions existants. Cependant, si le malade est bien entouré et bien accompagné, la guérison pourra se faire sainement.

Actualités du secteur de la santé

article précédent retour à la liste article suivant